juillet 2019
L M M J V S D
« Juin    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Catégories

Comme le jardin est vaste, nous avons tout naturellement pris l’option d’y organiser des zones attribuées à des rôles bien précis, sans forcément qu’elles soient délimitées de manière radicale.
Seul l’enclos des poules est clos et s’ouvre à la fin de la floraison des roses pour qu’elles puissent profiter d’un terrain de jeux plus vaste.
Vient ensuite la roseraie, le potager surélevé et,  plus loin, la bambouseraie et le verger.
Une autre zone, voisinant avec le potager, est aménagée chaque été pour y accueillir nos soirées estivales entre amis.
Un âtre pour le feu de camp et son banc de pierre y trônent en permanence, mais ce n’est pas tout…
Comme nous avions mercredi soir notre première soirée extérieure de ce type, mon Capitaine a aménagé l’endroit sans me le dire alors que je travaillais dans mon bureau.
En fin de journée, il m’a appelée… et j’ai découvert une véritable guinguette.
Bancs et tables sur lesquels avaient été installés des chandeliers, le tout surmonté d’un toit de toile blanche (le fameux parachute!)…
C’était accueillant et pratique.
Alors que la nuit était tombée, il s’est éclipsé quelques instants et est revenu me chercher:
– Viens voir…
Dehors, je ne sais par quel prodige, il avait installé de la lumière.
Tout était prêt pour une soirée entre amis qui fut délicieuse… et qui en précède une autre, proche et plus musicale!

Martine Péters 


Peut-être faites-vous partie de celles et ceux qui aiment ou ont aimé tenir un journal intime?
Certains de ces carnets signés par de grands noms sont devenus célèbres comme ceux de Jacques Chancel ou de Julien Green…
Aujourd’hui, nous avons toujours l’option cahier et stylo pour déposer quelques notes au jour le jour.
Mais il existe aussi des outils numériques extrêmement pratiques.
Mon préféré s’appelle Day One.
Il permet de consigner nos notes au jour le jour, d’y ajouter des photos, de créer jusqu’à dix journaux dotés de couleurs et de noms différents…
Pour ma part, j’en ai trois reliés à des sujets distincts.
L’un concerne le jardin et l’évolution des rosiers, ce qui devrait servir pour les années suivantes.

Si vous le souhaitez, vous pouvez attribuer un rappel à votre journal pour ne pas oublier d’y ajouter quelques mots chaque jour. 
Ce que j’ai fait pour être sûre d’être constante.
Pratique!

Martine Péters

Day One, gratuit, se trouve notamment dans l’Apple Store.

J’aime toutes mes poules.
Chacune a une particularité qui m’est chère.
Parmi elles, je parle souvent de Neige, car elle figure parmi les plus attachantes, les plus familières.

Neige

Et j’avoue que depuis que j’ai failli la perdre au sens propre du terme, je tiens à elle plus que jamais…. d’autant qu’elle multiplie les attentions pour me montrer qu’elle est en confiance avec nous.
Si elle a d’innombrables qualités, Neige a quand même non pas un défaut, mais une très légère tare.
Elle est incapable de pondre un oeuf « normal ».
Le plus souvent, la coquille est molle.
J’ai beau donner de la nourriture adaptée et laisser à disposition des coquilles d’huîtres broyées, elle n’arrive pas à produire un oeuf pareil à ceux de ses congénères.
Aucune importance à nos yeux: tout ce que nous demandons, c’est qu’elle soit en bonne santé et bien dans sa vie de poulette.
Vendredi soir cependant, j’ai eu une surprise…
Après avoir passé un long moment dans son nouveau nid, établi dans un pot fleur contenant de la menthe fraîche, elle y a laissé un cadeau… et me l’a fait savoir à cor et à cris.
Je suis allée voir et j’ai trouvé… un oeuf!

A votre avis… quel oeuf est celui de Neige?

Un oeuf minuscule, soit, mais à la coquille parfaitement formée.
J’ai abondamment félicité ma poule qui ne me quittait pas d’une semelle, puis je suis allée montrer mon trésor à mon Capitaine.
Il a beaucoup ri…
Je crois que le quotidien de nos compagnons à quatre ou deux pattes l’amuse beaucoup…
Je pense que si nous faisons une omelette avec l’oeuf de Neige, nous éviterons le risque d’indigestion…

Martine Péters