juillet 2020
L M M J V S D
« Juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Catégories

Catégories

Martine Péters (anciennement Bernier)

Comme annoncé, le ciel de la région a été le terrain d’entraînement de l’Armée de l’Air durant la majeure partie de la semaine.

Pour ma part… j’ai adoré le spectacle!
Voir passer à basse altitude ces avions transporteurs énormes juste au-dessus de la maison, puis les voir essaimer des dizaines de parachutes par passage m’a enchantée et transportée quelques années en arrière lorsque que je couvrais les meetings aériens de Bex pour les journaux…
Sollicité par mon Capitaine, l’Armée de l’Air nous a fait parvenir un communiqué de presse qui me permettra d’écrire un article dans le prochain bulletin communal.
En attendant… quel spectacle!!

Martine Péters

Pour ma part… j’ai adoré le spectacle!
Voir passer en basse altitude ces avions transporteurs énormes juste au-dessus de la maison, puis les voir essaimer des dizaines de parachutes par passage

Un bon mois après leur naissance, nous n’avons pas encore pu déterminer avec exactitude le sexe de nos canetons coureurs indiens.
J’ai tendance à penser que les deux plus grands, noirs, sont toujours (!) des mâles, et que les deux plus petits, jaunes et gris, sont des femelles.
Nous les avons donc baptisés  Antonin, Gaspard, Lily et Capucine, comme j’ai déjà eu l’occasion d’en parler.
Gaspard a  un collier de duvet blanc autour du cou tandis qu’Antonin a juste une tache blanche.
Quant au « filles », ce sont des jumelles parfaites… mais il me semble que Lily est plus claire que sa soeur.
Je garde cependant en mémoire un entrefilet lu dans un livre spécialisé, indiquant que, lorsqu’ils ont passé le stade des pépiements, les canetons, en grandissant, adoptent un langage d’adulte.
Les femelles, selon l’ouvrage, font traditionnellement « coin-coin », tandis que les mâles, eux, adoptent un cri plus monocorde.
Jusqu’ici, pas de problème: nos Piou-Piou piaillent.
Essayez de le dire vite… c’est coton.
Ils piaillent donc, disais-je, sauf que…
Mercredi matin, alors que j’allais leur rendre visite, j’ai réalisé que l’un d’entre eux m’interpellait par un timide « coin-coin ». 
J’ai cherché à savoir lequel m’avait « parlé » et j’ai engagé la conversation jusqu’à ce que le cri se répète. 
Et là…
– Mais… Gaspard?! C’est toi?? Ne me dis pas que tu es une femelle? C’est très contrariant, ça! Cela voudrait dire qu’il faudrait te débaptiser…
Il m’a poliment répondu par un « coiiin » à peine plus affirmé, et a repris sa vie de canard.
Ou de cane.
Allez savoir…

Martine Péters

Téléphone-Homard, Dali, 1936. technique mixte, acier, plâtre, caoutchouc, résine, papier, 18x33x18 cm. Tate collection, Londres, Royaume-Uni.

En 1936, Salvador Dali, dont la créativité était décidément sans limites, a créé le Téléphone Homard, aussi appelé le Téléphone aphrodisiaque.
En remplaçant le combiné par un homard imposant, Dali rendait hommage à ce crustacé qui le fascinait, dit-on.
Il l’a imaginé pour Edward James, poète richissime, célèbre pour être un mécène du mouvement surréaliste.
Edward James, chez lequel il séjournait au moment de sa création,  lui avait commandé onze téléphones homard destinés à sa résidence londonienne et à sa maison de campagne dans le West Sussex.
L’artiste a réalisé cinq déclinaisons différentes de son téléphone.
Lorsqu’on lui demandait d’expliquer sa démarche, il se contentait de répondre malicieusement: Je n’ai jamais compris pourquoi, lorsque je demandais un homard grillé au restaurant, on ne m’amenait pas un téléphone cuisiné…
En réalité, son inspiration serait venue alors qu’il mangeait du homard avec Edward James et qu’une partie d’une carapace aurait atterri sur un téléphone…
En 2016, l’une d’elles, sous-titrée « aphrodisiaque blanc » a été mis aux enchères chez Christie’s, à Londres, proposé pour 280 000 euros a été vendu 945 000 euros à la Galerie nationale d’Ecosse..

Martine Péters

 

Le téléphone-homard, sous-titré «aphrodisiaque blanc». Image: Christie’s