avril 2021
L M M J V S D
« Mar    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Catégories

Catégories

Actualités

Vers le 20 avril, Thomas Pesquet devrait, pour la deuxième fois, prendre place à bord d’un vaisseau SpaceX pour un voyage de quelques mois  qui le mènera à bord de la Station spatiale internationale  (ISS).
Il partira depuis les Etats-Unis, à bord d’une fusée américaine, la Falcon 9.  

La mission principale de l’équipage sera toujours la même: poursuivre les multiples expériences scientifiques dirigées depuis la terre ferme.

Difficile d’être insensible face à la personnalité attachante et au parcours du plus populaire des spationautes français…
Je ferai à nouveau partie de celles et ceux qui suivront son séjour et qui regarderont le ciel en lui adressant une pensée complice.

Martine Péters

Blog de Thomas Pesquet

La Maison Channel a innové, cette année, en proposant un défilé printemps-été magnifique, uniquement fréquenté par les égéries de la marque, coronavirus oblige…

Mais c’est une fois encore la maison Dior qui  m’a le plus impressionnée à travers  le teaser diffusé pour dévoiler la collection.
Celle-ci était placée sous le signe des tarots en hommage à Christian Dior qui était passionné par les arts divinatoires.
Chaque tenue porte le nom d’une arcane.
Le tout est présenté de manière très poétique dans le film ci-dessous, que vous pouvez également voir  sur le site de Dior.

Ces deux grandes maisons de haute couture ont réussi l’exploit de continuer à faire rêver… malgré tout. 

Martine Péters

En temps normal, elle est paisible la rivière qui coule en contrebas de chez nous…
Une portion douce de l’Ognon qui serpente sans heurt tout au long de la route, traverse les villages et vit sa vie au fil des saisons.
Mais là… la fonte des neiges et les pluies abondantes de ces derniers jours l’ont fait sortir de son lit et envahir des prés et certaines routes.
Le spectacle est une fois encore saisissant.
Le spectacle que nous observons depuis le pont du village nous donne l’impression de surplomber le Rhône. 

Le comble, en voyant ces images que j’ai prises vendredi, c’est d’imaginer qu’en été, lors des grandes sécheresses, cette même rivière est souvent à sec, et que l’on pourrait suivre son cours à pied  sur des distances respectables sans risquer la noyade…

Martine Péters