août 2019
L M M J V S D
« Juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

Catégories

Art

J’aime recevoir la newsletter de Westwing, cette entreprise de décoration que je suivais déjà en Suisse et que je continue à consulter dans sa version française.
C’est là que je me suis procuré les lampes Tiffany, notamment.
Samedi, au moment de lire mes mails, je clique distraitement sur leur newsletter qui annonce comme d’habitude les ventes à thèmes du moment.
Et je découvre… ceci…

La vente en question porte le titre de « Quand l’art nous inspire », et comporte des thèmes tels que celui-ci: « Une maison fleurie et poétique ».
Cher Monsieur Monet… ce rappel à Giverny m’a touchée… 

Martine Péters 

Rodin et Giacometti dévoilent leurs secrets à la Fondation Gianadda

Auguste Rodin et Alberto Giacometti sont deux habitués de la Fondation Gianadda. Mais jamais, ici comme ailleurs, ils n’avaient été réunis pour une exposition destinée à mettre en lumière et à commenter la résonnance possible entre l’œuvre des deux artistes. C’est ce défi que s’est fixé la fondation de Martigny, à découvrir dès le 27 juin.

Alberto Giacometti n’a jamais rencontré Auguste Rodin. Lorsqu’il est arrivé à Paris en 1922, Rodin était décédé depuis cinq ans. Mais l’œuvre du Maître reste un modèle pour la sculpture moderne. Les biographes de l’artiste suisse racontent qu’il a lu plusieurs ouvrages sur Rodin dans sa jeunesse. A l’âge de 14 ans, en1915, alors qu’il voyageait pour la première fois de sa vie, il était entré dans une librairie et avait acheté un livre sur le travail de Rodin. Un livre si cher qu’il ne lui restait plus d’argent pour payer sa pension, le soir, ce qui lui a valu de devoir reprendre sa route de nuit, à pied dans les Alpes, en plein mois de décembre …

Une immersion au cœur de deux univers

Plus de cent ans plus tard, grâce à son partenariat avec le Musée Rodin et la Fondation Giacometti, à Paris, la Fondation Gianadda réunit des œuvres de ces deux génies si inspirés et si différents l’un de l’autre. Les thèmes de l’exposition portent sur l’étude et la comparaison de leur travail, en s’attardant notamment sur le modelé, les groupes, la référence à l’art ancien, le socle, la déformation, etc. L’un des points forts de l’exposition est la double présence des deux versions iconiques de  L’Homme qui marcheréalisées par Rodin en 1907 et par Giacometti en 1960, qui révèlent plusieurs points communs. Plus qu’une simple exposition, c’est à un véritable cours d’histoire de l’Art que nous convient les organisateurs en réunissant et en expliquant quelque 130 œuvres qui se retrouvent pour la première fois face à face… Une rencontre exceptionnelle entre deux monstres sacrés.

Martine Péters

L’exposition « Rodin – Giacometti » est à visiter du 27 juin au 24 novembre 2019 tous les jours de 9h00 à 19h00 à la Fondation Gianadda, à Martigny.

 

 

Cet article est paru dans le numéro de juin 2019 du magazine suisse Générations que vous pouvez retrouver à l’adresse suivante:
https://www.generations-plus.ch

J’ai un grand faible pour l’Art Journal, ces magnifiques dessins que les personnes qui savent tenir un crayon réunissent dans un carnet de voyage, au gré e leurs déplacements ou de leurs mésaventures.

Je peux regarder pendant des heures ces gravures qui m’attirent beaucoup plus qu’une simple photo.

Le talent de ces « croqueurs de vie » 
nous transporte dans des univers que je trouve pleins de poésie. 

Certaines dessinent donc leurs voyages, leurs découvertes, tandis que d’autres s’inspirent de sujets plus intimes.
Mais tous ont le don de me procurer la même émotion, l’envie d’en voir plus, de pouvoir lire l’entièreté des carnets… 
Toutes les images publiées aujourd’hui proviennent de Pinterest.

Si vous les cherchez avec les mots clés « Art Journal », il vous suffira de cliquer sur chaque photo pour en savoir davantage sur les artistes.
Un vrai bonheur…

Martine Péters