février 2019
L M M J V S D
« Jan    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

Catégories

Aurélien

Mon Capitaine et mon fils sont sortis faire une course tandis qu’Aurélien, 4 ans,  et moi nous retrouvons au salon après avoir fait « du sport » au jardin.
Nous jouons aux petites voitures lorsqu’il me dit:
– Mamitine? Tu me racontes une histoire?
– Si tu veux: tu choisis un livre?
– Non: je voudrais une histoire que tu inventes!

Il sait que ces histoires-là sont souvent un peu loufoques.
J’improvise donc un récit où il est question d’un petit garçon croisant un lutin blessé en forêt, et d’un cadeau très spécial reçu pour ses bons soins.
– Qu’est-ce qu’il a reçu?
– Une pomme de pin magique…
Et je lui explique que la pomme de pin en question s’allume lorsqu’il a besoin de lumière, fait apparaître une tartine quand il a faim etc.
Très intéressé, il me regarde:
– Mais ça n’existe pas, hein?
– Et pourquoi pas?
– Mais non… je n’en ai jamais vu!
Je m’empresse de lui servir une phrase que j’ai glissée dans un conte que j’ai terminé il y a peu de temps:
– Tu sais, ce n’est pas parce que tu ne vois pas quelque chose qu’elle n’existe pas!

La journée se passe, très remplie.
Le lendemain, au moment du départ, il est comme à chaque fois un peu déchiré entre  « rester ou partir ».
Je lui glisse:
– Tu vas revenir très vite, et nous avons plein de choses à faire encore. En attendant, si tu te promènes dans les bois, n’oublie pas de me ramener une pomme de pin…
– Oui! Elle sera peut-être magique! Mais ça ne sera pas facile de la trouver…
– C’est vrai… elles sont rares.
T’inquiète pas, Mamitine, je regarderai bien! Si elle s’allume, je te l’apporte!

Martine Bernier




A chaque fois qu’Aurélien, 4 ans,  vient nous voir, il sait que je dépose à son intention un petit cadeau dans un grand panier placé à côté de la cheminée.
En général, j’y mets une petite voiture dont il raffole.
Cette fois, j’ai choisi un objet un peu plus gros: un camion transporteur de voitures.
Et, dedans, une voiture de Flash Mc Queen un peu particulière: elle change de couleur selon qu’elle est plongée dans de l’eau très chaude ou très froide.
Livrée noire, le but était dans un premier temps de la transformer en rouge.
J’ai donc pris une tasse, l’ai remplie d’eau avant de la mettre au micro-onde.
Quelques secondes plus tard, Aurélien la plongeait dans l’eau et en ressortait un bolide rouge flamboyant.
Très enthousiasmé, il me demande ensuite de la faire redevenir noire.
Seulement là, problème: l’eau froide ne suffisait pas à provoquer le changement de couleur.
Nous étions un peu dépités lorsque mon Capitaine, toujours très imaginatif, a déposé la voiture… dans le congélateur.
Une ou deux minutes plus tard, elle était noire!
Ravi de son cadeau, Aurélien a passé un bon  bout de temps à jouer avec son jouet avant d’aller se coucher.
Le lendemain matin, tôt, nous nous retrouvons tous les deux au rez-de-chaussée et il me montre sa voiture noire dont la couleur tire doucement vers le rouge.
– Regarde… le noir s’en va…
– Oui, il a fait plus chaud cette nuit, c’est sans doute pour ça… Tu veux la remettre au congélateur?
– Oui!!!
– Quand on y pense, Papyno a vraiment de bonnes  idées…
– Oh oui!! Il est génial… Mettre la voiture dans le congélateur, c’est… idéal!
Puis, adoptant une mine attendrie, il ajoute:
– Aaaah… Ce Papyno… il est bien…

Martine Péters

Alors que mon fils nous a annoncé sa visite et celle d’Aurélien, son petit bonhomme de  4 ans, pour la fin du mois, je repensais à une scène qui me fait encore rire aujourd’hui.

Un soir, je me trouvais dans la salle de bain dont j’avais, par prudence, fermé la porte à clé, lorsque  j’ai vu la poignée tourner doucement… en vain.
Une petite voix a alors résonné:
– Mamitine? Tu veux bien ouvrir la porte?
– Je ne peux pas, Loulou: je prends ma douche!
– Aaaaah, mais c’est pas grave! Tu peux ouvrir quand même, ça ne me dérange pas!

La drôlerie de certaines des tirades de  nos enfants et petits-enfants mériterait de figurer dans une encyclopédie de dix volumes… au moins!

Martine Péters