octobre 2020
L M M J V S D
« Sep    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

Catégories

Couleurs

Toujours aussi intéressée par les couleurs, je viens de recevoir un cadeau inattendu…
Souvenez-vous…
Par le passé, j’avais consacré un article au Bleu canard , 
Pour moi, la couleur qui porte ce nom n’est pas celle que la nature nous présente dans la nature.
Je restais dans l’incertitude jusqu’à ce que nos canards me fassent un cadeau surprise inattendu…
Depuis peu, tous les quatre arborent chacun deux plumes  bleues.

Il est très difficile de photographier nos protégés qui bougent tout le temps et qui sont assez craintifs.
Mais j’ai pu prendre en photo ces fameuses plumes qui me permettent enfin de voir ce qu’est réellement le bleu canard.
Un bleu foncé, profond, qui passe par une multitude de nuances en fonction de la lumière….
Une teinte magnifique que peu de nuanciers ont réussi à reproduire avec exactitude…

Martine Péters

Vert pétrole

Les couleurs me fascinent, mais me jouent parfois des tours qui ont le don de me plonger dans des océans de perplexité.
Je m’explique.
Je l’ai déjà dit: si j’aime la couleur verte dans la nature, il n’y a que de rares exceptions où je l’apprécie dans la maison ou sur un vêtement.
Parmi ces exceptions se trouve la teinte appelée « vert pétrole ».
Dans le monde du textile notamment, certains vêtements sont vendus mentionnant cette couleur.
Tout allait bien dans le meilleur des mondes lorsque je l’ai cherchée sur Internet.
Si quelques posts et photos parlent d’elles, la grande majorité en fait abstraction au profit du… bleu pétrole, autre couleur dite de fantaisie.
Mais, franchement… regardez-la bien ci-dessous.
Franchement, la trouvez-vous bleue ou verte?
Même en sachant qu’elle se décline sous toute une gamme de teintes tirant en effet parfois plus vers  le bleu, avouez que celles-ci sont aussi vertes que celles du dessus!
Je me retrouvais exactement dans le même cas de figure que pour le vert et le bleu canard.
La définition qu’en donne Wikipédia montre, à l’aide d’exemple, que ce fameux bleu pétrole  voyage allègrement du vert au bleu en passant par le noir portant pourtant le même nom sous forme de fil à broder.
Pourquoi appeler « bleu » une couleur qui est un vert ou même un noir?!
Le noir étant plus logique vu que c’est la couleur du pétrole, notez…
J’étais d’autant plus perplexe que le phénomène ne daterait pas d’hier: on retrouve des traces de la description de cette teinte dès 1913.
C’est étonnamment dans Wikipédia (qui s’en réfère au livre d’Annie Mollard-Desfour « Le Bleu: Dictionnaire des mots et expressions de couleur XXe et XXIe siècle » CNRS Editions) que j’ai enfin trouvé une réponse agaçante mais satisfaisante.
L’article dit ceci: « Comme dans le cas du bleu électrique inventé quelques années plus tôt, ne se réfère pas à la couleur d’un objet, mais évoque vaguement un phénomène moderne.« 

L’art et la manière de faire n’importe quoi…

Martine Péters

Bleu pétrole

J’ai entendu récemment parler du bleu céleste.
En voulant en savoir plus sur cette nuance qui semblait provenir de Chine, j’ai trouvé sur Internet à peu près tout et n’importe quoi.
C’est finalement sur le site de la Société des Amis de Versailles que j’ai trouvé une première piste.
Un article présentait un service « Bleu Céleste » ayant appartenu à Louis XV.
Il disait notamment ceci: « Ce service utilisait une couleur également nouvelle, créée en 1753 par Jean Hellot, directeur de l’Académie des Sciences et récemment attaché à la Manufacture royale. Proche du bleu égyptien et très apprécié sur la porcelaine chinoise d’où il tirait son nom de bleu céleste, ce bleu turquoise intense n’était utilisable qu’à sec sur un mordant et non au pinceau. C’est une couleur de fond. »

J’ai continué à chercher, à suivre le fil d’Ariane qui m’a menée à travers différentes oeuvres venues en principe de Chine.
Les bleus étaient tous annoncés « célestes », mais ne représentaient pas forcément tous la même teinte.
J’ai beau lire avec attention les livres que Michel Pastoureau a consacrés aux couleurs, cet univers si vaste continue à conserver ses parts de mystère et ses contours souvent floutés…

Martine Péters