octobre 2021
L M M J V S D
« Sep    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Catégories

Catégories

Couleurs

On le sait depuis quelques mois déjà: Pantone a révélé quelles seront les couleurs « tendances »  pour l’automne et l’hiver 2021/2022.
Il faut bien l’avouer: ce cher Pantone Color Institute a limité les risques, en proposant une dizaine de teintes vives et quatre autres assez classique allant du « Bleu Mykonos » au « Vert Farfadet » en passant par du violet tirant sur le noir, du rouge, du « crème coco » blanc et velouté, du rose, du jaune et j’en passe.
Chacun devrait y trouver son bonheur, donc.
En revanche, lorsque j’ai lu que la couleur officielle de l’année 2022, celle qui va être imposée dans les catalogues de vêtements et autres objets de décoration serait sans doute l’orange, j’ai eu comme une inquiétude…
Le monde souffre déjà suffisamment sans lui imposer des légions de petits humains branchés transformés en Casimir…

Martine Péters

J’ai lu récemment un article repéré et traduit par Juliette Thévenoz (alors qu’il était passé dans le quotidien britannique The Indepedent), qui m’a beaucoup interpellée.
Son titre: « La peinture « la plus blanche au monde » serait plus efficace qu’un climatiseur ». 
Si je résume, des chercheurs américains de l’Université Purdue, en Indiana, ont créé une peinture blanche enrichie d’une forte concentration de sulfate de baryum:
Les chercheurs affirment que cette peinture réfléchit jusqu’à 98,1% de la lumière du soleil, contre 95,5% après leur dernière tentative il y a six mois. Lors des essais sur le terrain, ils ont également constaté que la peinture reste à plus de 4,5°C en-dessous de la température ambiante ou atteint une puissance de refroidissement moyenne de 117 W/m2, peut-on lire dans l’étude. Actuellement, les peintures blanches classiques ne reflètent que 80 à 90% de la lumière du soleil et ne peuvent pas rendre les surfaces plus fraîches que leur environnement, précisent les scientifiques.
«Nous estimons qu’il suffirait de peindre 1% de la surface de la Terre avec cette peinture –peut-être une zone où personne ne vit et qui est couverte de rochers– pour aider à lutter contre le changement climatique», affirme Xiulin Ruan, professeur d’ingénierie mécanique à l’université de Purdue, à la BBC 
Si vous utilisez cette peinture pour couvrir une surface de toit d’environ 1.000 pieds carré [presque 93 mètres carré, ndlr], nous estimons que vous pourriez obtenir une puissance de refroidissement de 10 kW. C’est plus puissant que les climatiseurs centraux utilisés par la plupart des maisons», affirme Xiulin Ruan. 
Les chercheurs travaillent désormais avec une entreprise afin de produire et vendre cette peinture. Le coût devrait être similaire à celui des peintures blanches actuellement disponibles. »

Si réellement le pouvoir de la couleur blanche ainsi purifiée pouvait répondre à l’objectif de ralentir ne fut-ce que légèrement le réchauffement climatique, avouez que ce serait inespéré…

MP

 

Toujours aussi intéressée par les couleurs, je viens de recevoir un cadeau inattendu…
Souvenez-vous…
Par le passé, j’avais consacré un article au Bleu canard , 
Pour moi, la couleur qui porte ce nom n’est pas celle que la nature nous présente dans la nature.
Je restais dans l’incertitude jusqu’à ce que nos canards me fassent un cadeau surprise inattendu…
Depuis peu, tous les quatre arborent chacun deux plumes  bleues.

Il est très difficile de photographier nos protégés qui bougent tout le temps et qui sont assez craintifs.
Mais j’ai pu prendre en photo ces fameuses plumes qui me permettent enfin de voir ce qu’est réellement le bleu canard.
Un bleu foncé, profond, qui passe par une multitude de nuances en fonction de la lumière….
Une teinte magnifique que peu de nuanciers ont réussi à reproduire avec exactitude…

Martine Péters