février 2020
L M M J V S D
« Jan    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
242526272829  

Catégories

Catégories

Dior

 

Diorissimo, flacon de 1956

Diorissimo, flacon de 1956

 

Diorissimo, flacon actuel

Diorissimo, flacon actuel

Frais et joyeux, le célèbre parfum « Diorissimo », de Dior possède une histoire étroitement liée à celle du prestigieux créateur.
Christian Dior (1905 – 1957), personnage raffiné, drôle et secret, avouait un amour fou pour le muguet.
C’était sa fleur fétiche, son porte-bonheur.
Le maître parfumeur grassois Edmond Roudnitska, considéré comme étant l’un des plus grands compositeurs de parfums du XXsiècle, le savait.
Il avait déjà créé pour Dior   « Diorama », en 1948, et Eau Fraîche, en 1955.

Vers 1953, il souhaite créer « un muguet » semblable à celui qui pousse dans son jardin, frais et léger, bien loin des senteurs suaves et trop lourdes de l’époque.
Lors d’une visite chez Christian Dior au château de la Colle-Noire, à Montauroux, dans le Var, Edmond Roudnitska lui fait sentir le fruit de son travail sur la fleur de muguet.

Edmond Roudnitska

Edmond Roudnitska

Totalement charmé, le couturier dira simplement: « Ce sera mon prochain parfum… », révélera le maître parfumeur dans un entretien donné en 1993, trois ans avant sa mort, et relaté dans l’excellent livre d’Elisabeth de Feydeau: « Les parfums – Histoire, anthologie, dictionnaire ».
Dior rêvait d’un « muguet », son rêve va s’accomplir.

En 1956, « Diorissimo » est lancé, dernier représentant de la famille des soliflores.
René Gruau le dote d’une illustration signée de sa main: une femme vue de dos et tenant un bouquet de muguet.
La phrase clé de la création est symbolique: « Diorissimo contient l’esprit de Christian Dior, le souffle parfumé de son âme! »
Et ses couleurs, rose et gris, sont celles de la villa d’enfance du grand couturier.

Illustration Diorissimo de René Gruau

Illustration Diorissimo de René Gruau

Quant au flacon, c’est lui qui le dessine: une amphore surmontée d’un bouchon floral doré à l’or fin.

La fragrance désormais pionnière séduit le Tout-Paris, le monde de l’élégance, puis le public de la rue.
Les femmes aiment ce parfum de muguet enrichi de feuilles vertes, et de notes d’ylang-ylang, de jasmin.
Un parfum d’éternelle jeunesse…

Quelques mois après le lancement, Christian Dior est pris d’un malaise dans une chambre d’hôtel en Toscane et meurt sur le coup, terrassé par une crise cardiaque.
Il a 52 ans.
La nouvelle de sa mort bouleverse les membres de la maison Dior, très attachés à cet homme généreux et bon.

Christian Dior

Christian Dior

Nous sommes en octobre 1957, bien loin de la saison de sa fleur préférée.
Pourtant, lors de ses obsèques, son catafalque disparaîtra sous un amoncellement de brins de muguet….

L’année suivante, son ami d’enfance Serge Heflter-Louiche, co-fondateur historique de la Maison Dior, est foudroyé lui aussi, à l’âge de 53 ans.
L’entreprise est doublement orpheline de deux figures charismatiques.

Quant à Diorissimo, les connaisseurs disent aujourd’hui,  que les restrictions européennes sur l’hydroxycitronellal ne permettent plus de faire un soliflore muguet de qualité.
Alors qu’à sa création Diorissimo de Christian Dior était le plus beau muguet de tous les temps, il a perdu aujourd’hui en  qualité en raison de ces contraintes.
J’adorerais pouvoir humer le parfum initial…

Martine Bernier

Parce que j’ai l’odorat assez sensible, les parfums ont une place dans ma vie.
J’avais adoré le livre « Le Parfum », qui m’avait propulsée dans un univers de senteurs magnifiquement décrites.
Je fuis les fragrances que j’appelle « poudrées »,  lourdes, sucrées, tenaces, leur préférant les floraux légers, les muscs clairs.
J’aime les Hermès, en utilisant d’autres par intermittence.
Jusqu’à ce jour récent où… j’ai eu un coup de foudre absolu.
Je lisais un magazine lorsque je suis arrivée sur une page magnifique, parlant d’un parfum que je ne connaissais pas: For Her, de Narciso Rodriguez.
J’ai soulevé  délicatement la languette de l’échantillon et j’ai été envahie par une senteur douce, à la fois claire et très légèrement capiteuse.
L’accord des différents éléments est si bien dosé que l’ensemble m’a donné l’impression de respirer une petite oeuvre d’art olfactive.
Je m’en suis procuré un flacon et je me suis renseignée sur ce parfum qui me fascine.

C’est ainsi que j’ai découvert que je venais de craquer pour un parfum chypré .
J’ai appris que c’est François Coty , qui, en donnant vie  au mythique « Chypré » en 1917, avait créé cette famille de parfum très particulier.
Ils étaient à l’époque basés sur un schéma olfactif précis:    bergamote en tête, mousse de chêne et patchouli en fond, et un coeur floral en général peu présent, souvent rose ou jasmin. Et, pour le fond  des notes boisées (vetiver) ou balsamiques (ciste-labdanum).

Les parfums chyprés ont connu un énorme succès.
A l’époque, ils étaient plus persistants.
Aujourd’hui, les goûts ont changé.
Les chyprés de notre époque  sont plus légers, ont été réinventés.
Pour femme, il reste Mitsouko, Miss Dior, Dolce Vita, Cabochard, Aromatics Elixir, Coco Mademoiselle, Narciso Rodriguez for Her….
Et pour les hommes: Aramis, Polo, Anteus, Terre d’Hermès..

Celui de Narciso Rodriguez, a entièrement été construit autour du musc égyptien, accompagné de rose, de bois de santal…
Et pourtant, il est léger, à la fois mystérieux et frais.

Pourquoi suis-je là à vous parler parfums?
Simplement parce que, lorsque je respire certains d’entre eux, que je  cherche à définir leurs composants, leur coeur, leur évolution sur la peau, je reste admirative par le travail  des « Nez » qui réalisent quelque fois des merveilles olfactives, tout en équilibre et en finesse.
L’odorat est un sens important, gourmand et sensible.
Entre l’odeur du pain chaud, de l’herbe fraîchement coupée ou d’un parfum précieux, il lui arrive d’être aux anges!
Quant à moi, je pense que je vais tenter de me procurer un livre sur l’histoire des parfums, certainement passionnante…

Martine Bernier