juillet 2021
L M M J V S D
« Juin    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

Catégories

Douceur de vivre

J’avais depuis trois ou quatre ans, l’envie de trouver une vieille échelle, de la peindre en bleu lumineux, et d’en faire un élément de décor dans le jardin, à la sortie de mon bureau.
Pendant longtemps, j’ai cru que ce que je cherchais était introuvable.
Mais un jour de la semaine dernière, mon Capitaine est rentré avec l’objet de ma convoitise…
Il m’a confié que, depuis la première fois où j’en avais parlé, il n’avait jamais arrêté de chercher, jusqu’à trouver « mon » échelle idéale.
Nous avons été choisir de la peinture de la teinte que je souhaitais, et il l’a repeinte sans tarder après l’avoir nettoyée et préparée à accueillir son nouveau look.
Samedi, mon fils, Aurélien et moi avons fait une descente dans ma jardinerie préférée, et j’ai acheté des plantes que j’ai installée sur ce support.
Désormais, le mur du bureau est « habillé », et une touche d’azur a été rajoutée au jardin…

Martine Péters

Elles ne viennent pas encore du jardin, mais ces roses offertes par mon Capitaine font partie des ingrédients indispensables pour ranimer l’hiver…
Je partage… pour le plaisir de la couleur et de la beauté des fleurs!

MP

Le passage du printemps à l’été est marqué par une profusion de roses dans notre petite roseraie où règnent des dizaines de parfums tous plus capiteux ou fruités les uns que les autres… 
Mardi matin, après avoir passé plusieurs heures à écrire, je suis allée m’y installer armée d’un sécateur pour continuer à retirer les fleurs fanées.
Pour la première fois depuis que les canetons sont nés, mon Capitaine a installé le filet donnant accès au deuxième enclos herbeux pour les poules et les canards.
Cette partie longe le côté gauche de la roseraie, et j’ai donc pu assister à la première découverte de nos mini coureurs indiens, transformés en explorateur de leur nouveau territoire.
Ils suivaient leurs mères d’adoption, arpentant timidement ce parcours tout en mangeant au passage… des pétales de roses tombées sur le sol.
A deux pas de moi, Pomme, toujours captivée par ces incroyables petits personnages gazouillant, ne perdait pas une miette du spectacle.
Le tout sur un ciel bleu azur…
C’était… un pur moment de bonheur…

Martine Péters