octobre 2020
L M M J V S D
« Sep    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

Catégories

Insolite

Mon attention a été interpellée par un article (portant la mention « repéré par Antoine Hasday sur Task & Purpose ») sur un sujet dont je ne soupçonnais pas l’existence… le casque-canon.

Cette brillante idée est née de l’imagination d’Albert Bacon Pratt, qui a déposé le brevet de son invention en 1916.
Pour lui, il s’agissait de traquer et attaquer les ennemis uniquement en tournant la tête. 
 Il fallait pour cela porter ce casque-canon fonctionnant à l’aide d’un tube dans lequel le soldat devait souffler.
Voilà, voilà.

Je vous passe les détails, mais, faute d’archives en témoignant, personne ne sait si l’armée américaine a utilisé l’arme en question durant la Première Guerre mondiale.
Cependant, l’auteur de l’article reprend une déclaration du site spécialisé Task et Purpose qui dit ceci: « L’armée américaine moderne a expérimenté l’association de capteurs et de systèmes d’armes aux mouvements de la tête d’un aviateur depuis le développement du casque intégré et du système de visée écran (IHADSS) pour l’hélicoptère AH-64 Apache dans les années 1980»

Si l’invention d’Albert Bacon Pratt nous paraît parfaitement saugrenue, il semblerait donc qu’elle a inspiré d’autres inventeurs.
On n’arrête pas le progrès…

Martine Péters

Mon Poulpican, le personnage que vous voyez ci-dessus, m’a été offert il y a une bonne trentaine d’années, et me suit depuis de déménagement en déménagement.
Dans un précédent article que je lui avais consacré il y a quelques années, j’avais expliqué ce que l’on disait du Poulpican:
Le Poulpican,  est un objet de légende qui se perd dans la nuit des temps…
Il fait partie du « petit monde », composé des elfes, des korrigans, des lutins, des gnomes et autres farfadets.
Venu de Bretagne ou de Vendée, on dit du Poulpican qu’il rend des services aux humains.
Génie du foyer, il réalise les voeux des habitants qui allument la bougie que l’on place dans sa bouche.

Et j’ajoutais que mon Poulpican personnel, qui vit à l’extérieur, était parfaitement incapable de réaliser le moindre voeu.
On est doué ou on ne l’est pas.
Le mien ne l’est pas, pourtant, j’y tiens, allez avoir pourquoi.
Raison pour laquelle j’ai été choquée lorsque, dans la semaine, mon Capitaine m’a appris que des guêpes l’avaient choisi pour y installer leur nid.
Par chance, il s’en est rendu compte, et a pu déloger le nid sans détruire mon drôle de bonhomme.
Mon Poulpican a passé une nuit dans un seau rempli d’eau avant de retrouver sa place, débarrassé de ses squatteuses…

Martine Péters

A votre avis, de quand date le premier détournement d’aéronef?
Vous séchez?
Du 2 mars 1784, tel que le livre Gallica (Bibliothèque nationale de France) dans un document étonnant…
L’acte de piraterie a été commis sur le « vaisseau volant » de M. Blanchard, vaisseau qui était en fait une montgolfière.
Ce dernier, comme l’explique l’article, était parti du Champ-de-Mars, à Paris, lorsqu’un jeune homme est monté dans la nacelle, et a attaqué les occupants à l’épée , les contraignant à quitter le vaisseau endommagé. 
Son but était clairement de prendre les commandes de la montgolfière…
Cette dernière s’est donc envolée sans moyens de direction avec, à son bord, le jeune pirate de l’air saluant tranquillement les personnes restées au sol. 
Il s’est posé « cinq quarts d’heure » plus tard dans la Plaine de Billancourt.
L’article s’arrête là… nous ne saurons donc pas comment a été accueilli ce garçon prêt à toutes les folies pour pouvoir voler…

Martine Péters