juin 2019
L M M J V S D
« Mai    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Catégories

Jardin

Je n’osais pas espérer que cela fonctionnerait aussi bien…
En quelques jours, la roseraie a pris vie…
Depuis une semaine, nous assistons à une explosion d’éclosions multiples.
Sur la quarantaine de rosiers plantés, presque la moitié est en fleurs tandis que les autres sont en boutons.
Et quelles fleurs…


Je vois s’ouvrir des corolles aux tons pastels tels que je les ai choisies, des rosaces de mille pétales blanches, rose pâle ou foncé, abricot, jaune, orangé, thé… 
Un univers tout en douceur, un nuage de parfums et de beauté pure.

Je rêvais d’un jardin de roses anglaises: il dépasse mes espérances…
Un seul rosier n’a pas réussi à supporter l’hiver: le petit « Charlotte » que je remplacerai sans doute dans les mois à venir.
Tous les autres nous offrent un spectacle presque bouleversant.
Un véritable miracle de la nature… chaque jour, de nouvelles fleurs s’ouvrent, de nouvelles couleurs apparaissent…

Mon Capitaine, qui est lui aussi sous le charme, a décidé d’entreprendre la suite des travaux prévus, alors qu’il vient de terminer un chantier dans la maison.
En début de semaine, nous sommes allés choisir et acheter les dalles claires qui marqueront l’allée et le centre de ce jardin qui se dessine en fonction des plans que j’avais esquissés.
C’est un travail colossal, extrêmement physique qu’accomplit mon Capitaine…
Je lui suis infiniment reconnaissante de réaliser ce rêve qui était le mien, au plus près de l’image que j’en avais…
Et je pense à Adèle, sa grand-mère que je n’ai malheureusement pas connue, qui aimait tant les fleurs, et qui aurait adoré ce qui se passe en ce moment…

Martine Péters 

Ce printemps est très différent de celui de l’an dernier.
Il est plus frais, et nettement plus arrosé.
A tel point que les apiculteurs sont obligés de nourrir les abeilles qui ne trouvent pas suffisamment de fleurs pour fabriquer leur miel.
Les poules subissent les jours humides et Pomme ne sort qu’après avoir mûrement réfléchi.
Et pourtant…
Après la pluie, dès que le soleil revient, je fais le tour de la roseraie, et ce que je vois m’enchante.
Des dizaines et des dizaines de boutons  apparaissent sur les rosiers, promettant une quantité énorme de fleurs à venir… si tout va bien.
Les pivoines sont écloses et rayonnent, les lupins s’épanouissent, tout comme les oeillets et les pâquerettes roses qui forment une colonie de petits pompons.
Nous avons déjà profité des tulipes, des jonquilles, des narcisses et des jacinthes.
J’attends donc l’apparition des stars du jardin…
Si chaque bouton de rose s’ouvre à maturité, ce sera une merveille, tant pour les yeux que pour l’odorat…

Martine Péters


Nous le savons tous: le monde est en grand danger.
Chacun à notre échelle, nous essayons de contribuer à l’amélioration de son état en respectant certaines règles de bon sens, notamment.
Comme nous avons la chance de disposer d’un grand jardin, mon Capitaine a commencé à envisager l’installation d’une ruche, voici quelques semaines.
Il en a parlé à ses proches qui sont apiculteurs, et, en début de semaine, le premier essaim a été installé dans sa maison du bout du jardin.
L’objectif est double: que les abeilles pollinisent les fleurs, et que nous puissions modestement contribuer à leur sauvegarde.
C’est notre ami qui veillera sur la ruche et qui en récoltera le miel. 
Notre façon de rendre à la nature un peu de ce qui lui appartient.

Martine Péters