février 2021
L M M J V S D
« Jan    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

Catégories

Catégories

Kali

Kali vit avec nous depuis quatre mois… et nous étonne encore, Pomme y compris.
Cette dernière, depuis qu’elle est bébé, a toujours mangé de manière très délicate. 
Elle prend une croquette, s’en va la déguster ailleurs, revient en prendre une autre etc.
Kali a une autre méthode.
Il y a deux ou trois jours, je la vois arriver au salon les joues gonflées.
Le temps que je me demande ce qui lui arrivait, et elle vidait ses bajoues, semant sur le sol un paquet de croquettes qu’elle a croquées à côté de son panier, reproduisant une scène de festin de la Rome Antique.
Elle a reproduit la même scène deux ou trois fois et, depuis, est devenue coutumière du fait.
Je n’ai pas adopté un bichon mais un hamster géant.

Martine Péters

 

Kali, qui ne faisait pas 2 kilos lorsqu’elle est arrivée chez nous, pèse aujourd’hui 4 kg et des poussières.
Un grrrrrand chien, donc.
Si pas par la taille ou le poids, du moins par le mental.
Ce mini Mogwaï a une pêche d’enfer, une énergie à toute épreuve et une volonté inébranlable.
King-Kong, sors de ce corps!
La situation serait compliquée si, en prime, elle n’était pas très tendre, espiègle et gentille.
Aujourd’hui, Pomme est très attachée à ce remuant bout de chou qui passe son temps à faire des farces et à animer le quotidien.
Dernière facétie en date: je réalise, dimanche, que le paquet de mouchoirs en papier que je viens d’ouvrir a disparu.
– Kali! C’est toi qui l’a pris? 

Air innocent de la demoiselle en question.
J’ai beau chercher, pas la moindre trace du paquet.
Kali a l’art de trouver de bonnes cachettes pour mettre ses butins à l’abri…

Lundi matin, j’entre dans mon bureau pour entamer ma journée de travail, suivie par Pomme et Kali.
Je suis en train de lire mes mails lorsque j’entends un bruit significatif à côté de moi.
Un bruit de paquet de mouchoirs en papier mâchouillé…
– Mais… Kali… qu’est-ce que tu fais??

Je me lève pour reprendre mon bien, mais elle anticipe mon geste, attrape son trésor et file en direction du salon… avec moi sur ses talons.
Elle plonge dans son panier et, voyant que je ne lâche pas l’affaire, pose sa tête sur ses pattes en remuant joyeusement la queue.
Impossible de lui en vouloir.
Je récupère mes mouchoirs après lui avoir fait la leçon et l’avoir caressée, et retourne travailler, les posant sur mon bureau.
Quinze secondes après, le même bruit qui m’a alertée un peu plus tôt résonne à mes oreilles.
Perplexe, je regarde en direction du panier de Pomme qui me regarde, aussi étonnée que moi.
Je me lève pour vérifier ce que fait Kali dans son autre panier… et je la découvre mâchouillant le deuxième paquet que j’avais ouvert la veille.
Histoire sans fin…

MP 

 

  

Au lendemain de l’opération de Kali, elle avait retrouvé toute son énergie…
J’ai toujours été sidérée de voir à quelle vitesse les jeunes chiens se remettent d’une intervention chirurgicale.

Le seul souci que je dois régler est d’arriver à la faire tenir un peu plus tranquille que d’habitude, le temps que les cicatrices soient consolidées.
Nous la sortons au harnais… elle qui aime tellement galoper, lui interdisons l’accès aux escaliers, et intervenons dès qu’elle commence à un peu trop s’exciter.
Mais ce qui me touche, c’est qu’elle ne semble pas avoir gardé de souvenir de sa détresse de la veille.
Elle a retrouvé sa joie, sa malice…

MP