janvier 2020
L M M J V S D
« Déc    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Catégories

Catégories

Lieux insolites

5cdc6a5fb0ab25d08ddcb599fa6d847eLe désert d’Atacama…

648x415_fleurs-poussent-parc-llanos-challe-portes-desert-atacama-chili-5-novembre-2011Je ne le connais qu’à travers les textes de Pablo Neruda.
Je savais en revanche qu’une fois par an, ce désert aride du Chili se couvre de fleurs.
Cette année, deux floraisons ont eu lieu en raison des fortes chutes de pluie qui ont sévi sur la région.epalive881251
Le résultat a attiré des milliers de touristes venus admirer les millions de fleurs recouvrant ce sanctuaire de sable et de gravier.

Les photos donnent une idée de la beauté époustouflante de ce spectacle.

Et je pense à Neruda qui a tant aimé ces lieux…

Martine Bernier

 

ATACAMA

Intolérable voix, sel disséminé cendre substituée, thyrse noir avec sa perle extrême où la lune apparaît aveugle, en des couloirs de cuivre en deuil.

Quel matériel, quel cygne creux enfonce dans le sable son nu moribond et durcit sa clarté liquide et lente ?

Quel dur rayon brise son émeraudenamaqualand entre des pierres indomptables, cristallisant le sel perdu ?

Terre, terre sur la mer et sur l’air, sur le galop de l’amazone pleine de coraux :

grenier amoncelé où le blé dort dans cette racine tremblante de la cloche :

Ô mère de l’océan ! qui produit le jaspe dur, la silice dorée :

sur ta peau, pure peau de pain, loin des arbres de la forêt,

il n’y a rien hormis tes lignes de secret,

rien si ce n’est ton front de sable,

rien si ce n’est les nuits et les journées de l’homme,

mais auprès de la soif du chardon,

là où un papier s’enfonce oublié,

une pierre marque les berceaux profonds de l’épée et de la coupe

et signale les pieds endormis du calcium.

Pablo Neruda ( Chant général du Chili)

Paris monuments

En temps normal, il ne se visite pas.
Mais pour les Journées du Patrimoine, le réservoir du parc Montsouris, à Paris, a été accessible aux passionnés désireux de découvrir ce lieu « étrange et grandiose » que Léo Malet décrit dans son roman « les rats de Montsouris ».
Les touristes qui passent devant la butte rectangulaire recouverte de pelouse se demandent peut-être ce qui s’y cache.
Il s’agit de l’un des cinq réservoirs d’eau majeurs de la capitale française, et représente 20% de ses ressources en eau potable…pavillon-du-reservoir-montsouris-1194934274-1098919-300x224

Au cours de ces journées du patrimoine, qui ont eu lieu la semaine dernière, j’ai suivi un court reportage sur le lieu, et j’ai été envoûtée par la beauté de ce qui se trouve sous terre, à l’abri des regards.
Une cathédrale d’eau souterraine dont il était expliqué qu’elle est constituée de 1800 arches de pierres.
Lorsqu’il a été construit, de 1868 à 1873, ce superbe ouvrage était le plus grand du genre au monde, arborant fièrement ses 235 mètres de long sur 135 mètres de large, et son architecture taillée dans  les pierre des carrières du 14e siècle.
Des murs de 2 mètres d’épaisseur pour accueillir le précieux liquide.

Dans cette eau cristalline vivent encore des truites, véritables employées communales utilisées pour garantir la qualité de l’eau.
Leur présence relèvent d’ailleurs davantage de la tradition que de la nécessité…

Tous les ans,  le réservoir de Montsouris est vidé pour être entretenu et désinfecté, et l’eau est ici conservée à une température de 10 degrés.
Les fontainiers racontent que, sous les arches, ils observent des « marées basses et des marées hautes », aux heures de pointe de la consommation…
Si vous êtes proches de Paris et que ces réservoirs vous intéressent, vous ne pourrez donc pas visiter celui-ci, mais vous pourrez vous rabattre sur celui de la porte d’Arceuil.
Il propose désormais des visites pour le public et accueille un espace de sensibilisation et d’information sur l’eau à Paris.

Martine Bernier

IMG_8230ssIl existe, dans le Sussex, une école réputée pour être celle de l’excellence en Angleterre: Christ Hospital.

Vous souvenez-vous de Poudlar, l’école d’Harry Potter?
Elle a été imaginée sur le modèle de Christ Hospital.
Cet établissement a été fondé en 1552 par Edouard VI, et accueille plus de 800 élèves.
Il y aurait des milliers de choses à en dire, mais je ne vais m’arrêter qu’aux particularités les plus flagrantes de l’endroit.
Le lieu est mythique, sidérant, complètement inattendu dans notre monde d’aujourd’hui.
écoleLa beauté et la majesté du site, des salles et  de l’architecture est à la hauteur de l’enseignement très complet, ouvert sur le monde et sur l’époque d’aujourd’hui, mais encadré de règles strictes.
Dans ce et endroit hors du temps, les élèves ont pour obligation de porter un uniforme dont le modèle, dit-on, n’a pas changé depuis la création de l’école.
Et là encore, dans une société où beaucoup de jeunes parlent de look, de marques et de mode, on pourrait imaginer que la pilule de l’uniforme passe mal.
Et bien pas du tout…
Ils sont fiers de le porter.
Désuet? Aucune importance.
Il marque leur appartenance à une institution qu’ils fréquentent en étant conscients qu’il s’agit d’un privilège.
JNew-senior-school-day-places-at-Christ-s-Hospital_articlelarge‘oubliais de préciser que les frais d’écolage s’élèvent à 40’000 euros par an.
Alors… réservé à une élite, l’enseignement de Christ Hospital?
Non, a répondu son directeur dans une interview récente.
Grâce à un système de solidarité auquel participent les anciens élèves, des jeunes dont les parents n’auraient à priori pas les moyens d’offrir cette école à leur enfant peuvent eux aussi intégrer les rangs de la prestigieuse institution.
Chapeau…

Martine Bernier