décembre 2018
L M M J V S D
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Catégories

Lire

Je n’ai pas résisté à acheter le livre fraîchement arrivé sur les étals des libraires: « Simone Veil et les siens ».
Ouvrir ce bel ouvrage revient à se plonger dans un album de famille.
Nous sommes entraînés dans l’intimité de cette femme iconique, courageuse, intelligente et belle, et mettons des visages sur ce qui fut le socle de sa vie: sa famille et ses amis.
Ces photos émouvantes sont commentées par ses deux fils qui, jusqu’au bout, sont toujours restés très attachés à leur mère.
Un livre superbe, tendre et touchant…

Martine Bernier

Simone Veil et les siens, de Marc Grinsztajn, JeanVeil et Pierre-François Veil, chez Grasset.

41945885_324118081686767_8302659609848446976_n

Mon ami belge Jean-Paul Leclercq, dont j’ai plusieurs fois parlé ici, vient de sortir un nouveau livre qu’il m’est impossible de ne pas mentionner…
Pourquoi?
Parce qu’il est la démonstration vivante que l’imagination et le talent n’ont pas besoin du cadre rigide des éditions traditionnelles pour s’épanouir.

Robo Sapiens nous plonge au coeur de l’intelligence artificielle avec quatre histoires complètement décalées, touchantes, réussissant le tour de force de déclencher en nous de l’empathie pour les personnages improbables.
Le dernier de ces contes philosophiques, Les E-vadés résonnera ainsi en moi pour longtemps…
Si vous avez envie de découvrir un auteur à la plume alerte et au style à la fois tendre et percutant, vous pouvez commander son livre en le contactant à l’adresse ci-dessous.

Vous ne le regretterez pas…

Martine Bernier

 

feravec@hotmail.com

Unknown

Chaque année, à la même époque, je reprends ici le même rituel.
Le nouveau roman d’Amélie Nothomb marque la rentrée littéraire et je ne manque jamais de le lire.

Cette fois, donc, pour le 26e opus, nous partons avec elle explorer un sujet vieux comme le monde et toujours aussi douloureux: celui de la trahison sentimentale et de la vengeance.
Reine quitte Claude pour se marier avec un autre.
Le jeune homme va rencontrer et épouser Dominique, une jeune bretonne qu’il va entraîner à Paris.
Sur les supplications de Claude qui veut un enfant, une petite fille naîtra, baptisée Epicène.
Mais tout ne va pas se passer comme prévu…

L’écriture  est toujours aussi belle, aussi fine, aussi délicate.
Le scénario est bien conçu et les personnages intéressants.
Comme à chaque fois, la fascinante Amélie nous scotche dès les premières pages et nous assène une fin inattendue qui nous assomme.
Mais, entre ce début et cette fin, il manque juste un soupçon de… mais de quoi, au fait?
De crépitement, d’étincelle…
S’il s’agissait d’un premier roman, tout le monde s’extasierait.
Mais cette merveilleuse écrivaine nous a déjà offert des pages sublimes qui ont placé la barre très, très haut et qui nous font attendre le meilleur.
Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit: je ne suis pas déçue et j’ai aimé son livre.
Manquait juste un soupçon de bulles dans ce joli champagne littéraire.

Martine Bernier

 

« Les prénoms épicènes » Amélie Nothomb, Albin Michel