octobre 2020
L M M J V S D
« Sep    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

Catégories

Mode

L’évolution de la mode féminine de 1867 à 1970, c’est ce que montre l’image ci-contre que je n’ai malheureusement pas pu agrandir.
Cette illustration m’a attirée, car elle montre bien la transition entre la tradition des robes longues et le raccourcissement des jupes jusqu’au chevilles, dans un premier temps, à mi-mollet ensuite, sous le genou et, révolution totale, au-dessus du genou.
Une évolution d’abord très lente, qui a ensuite explosé avec des tenues de plus en plus « libérées ».
Mais si l’on regarde bien ces silhouettes et ces vêtements, il est facile de constater que certains de ces modèles et de ces coupes reviennent au goût du jour, et surtout au goût des femmes, des années après leur première création.
La mode est un éternel recommencement…

Martine Péters

Le Chapeau chaussure de Dali

Le Chapeau chaussure de Dali

Dans les années 1930, Salvador Dali, qui avait fait la connaissance de Coco Chanel, a souhaité s’essayer à la mode.
Cet univers le fascinait assez pour qu’il ait envie d’y apporter sa touche.
Mais comment marier la folie de l’artiste catalan aux exigences d’élégance?
Il  y a été aidé par l’arrivée d’un OVNI dans le monde la mode de ces années-là: Elsa Schiaparelli.
Cette couturière a lancé le surréalisme dans le domaine de la mode, en créant des modèles drôles et spirituels.
Pour les broderies, elle a fait appel aux artistes surréalistes de l’époque.

Elsa Schiaparelli

Elsa Schiaparelli

Avec, à leur tête, les deux hommes les plus créatifs du moment: Dali et Cocteau.
En 1937, elle a présenté un tailleur Bureau garni de fausses poches et s’inspirant des tableaux La Ville de tiroirs et Vénus de Milo aux tiroirs de Dali.
Je n’ai pas trouvé de photo de ce tailleur, mais j’en ai trouvé une de ce qui est à mon sens le chapeau le plus insolite qui soit.
Il s’agit du chapeau-chaussure de Schiaparelli, créé par Dali, en forme d’escarpin à haut talon.
C’était en 1937, la France allait bientôt être plongée une nouvelle fois dans l’horreur de la guerre.
Mais à Paris des femmes au corps fuselé continuaient à défiler dans des créations étonnantes et raffinées…3674-3002

Martine Bernier