novembre 2020
L M M J V S D
« Oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Catégories

Catégories

Mon Capitaine

Je venais de terminer mon petit-déjeuner et je voyais mon Capitaine captivé par le récipient du laitage que je venais de finir.
Il l’a pris et a commencé à le triturer avant de découper le fond. 
Puis il a réuni les diagonales et a brandi triomphalement son oeuvre en annonçant:
– Et voilà! Je viens d’inventer la paire de lunettes à un seul verre! Tu regardes par ici et, de l’autre côté, on ne met qu’un verre unique. Je vais la faire breveter!

Oui…. voilà, voilà.
Ce serait dommage de ne pas le faire.
La fortune frappe à la porte!
Cet homme m’étonnera toujours…

Martine Péters

 

Au cours de ces derniers jours, Pomme a été particulièrement joyeuse et dynamique.
J’en fais la remarque à mon Capitaine en ajoutant:
– Elle va avoir 11 ans le mois prochain… Je suis contente de voir que ce que je fais pour la maintenir en forme semble porter ses fruits.

Taquin, il approuve:
– Oui, elle a de la chance. Aaah, j’aimerais bien que tu t’occupes de moi de la même façon !
– Vraiment?
– Oui!
– D’accord! Il suffisait de demander… Je vais bien m’occuper de toi, tu vas voir. Donc, tout comme pour Pomme: plus de café, plus de sel, plus de sucre, plus d’alcool… et, à partir de demain, régime croquettes et eau plate. Tu vas voir, tu vas être dans une forme ex-plo-si-ve!!!


Martine Péters

 

Mardi matin.
Durant le petit-déjeuner, je pose une question à mon Capitaine:
– Enfant, si tu avais eu l’idée d’enterrer une boîte dans laquelle tu aurais placé quelques objets dans l’espoir que quelqu’un la retrouve des années plus tard, qu’aurais-tu mis à l’intérieur?
– Je n’aurais jamais enterré de boîte.
– Oui, mais si tu l’avais fait?

Il bougonne, réfléchit, et finit par se laisser entraîner dans mon jeu:
– Une fronde.
– Ah, tu vois, quand tu veux!
– Et des bons points. En avoir cinq donnait droit à une image.
– Joli…
– Un caillou translucide de couleur verte… il y en avait beaucoup dans la région…

Lui qui ne voulait pas remplir sa boîte imaginaire, y a encore placé un grelot provenant du harnachement de l’une des mules de son grand-père, un canif, des sous percés datant de la Première Guerre Mondiale, une belle clé ornée… et des boutons.

– Des boutons?
– Oui. Comme je n’avais pas de jouets quand j’étais gamin, je prenais le sac de boutons de ma grand-mère, je l’emportais dans la chambre, et j’imaginais que ces boutons étaient mes troupes. Je les classais pas tailles, par couleurs… Et ceux qui étaient tout seul étaient les chefs! J’ai joué avec eux pendant des heures…

J’adore…
L’imagination des enfants d’autrefois était riche…
Je vais poser la même question à mon petit-fils à sa prochaine visite.
Je suis curieuse de savoir ce qu’il mettrait dans sa boîte.

M.P.