mars 2021
L M M J V S D
« Fév    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Catégories

Catégories

Mon Capitaine

Vendredi soir.
Au cours du repas du soir, mon Capitaine et moi parlons des jeunes qui font du théâtre, et il me dit:
– Nous avons à peu près tous joué dans une pièce de théâtre une fois ou l’autre, à l’école…
– C’est vrai… je m’en souviens et mon rôle n’était pas marquant! Et toi? Qu’est-ce que tu as joué? Juste pour voir si c’était pire que moi!
– Une fée.

Une fée?!
Venant d’un géant barbu de près de deux mètres, la confidence a de quoi surprendre.
Le fou rire grelottait déjà, lorsque je lui ai demandé de compléter:

– Mais… tu avais quel âge?
– Neuf ans.
– Tu étais déjà grand! En âge comme en taille…
– Oui… Je m’en souviens très bien: ma mère m’avait confectionné une robe bleue et mon père m’avait fabriqué une baguette magique avec une ampoule qui devait s’allumer quand on cliquait sur un interrupteur. Sauf que… au moment où elle aurait dû s’allumer, ça n’a pas fonctionné.
– Manque de chance!
– J’avais une phrase, une seule, à dire: « C’est bon le sucre, c’est sucré! »

Là, je me suis écroulée de rire devant son air déconfit.
Mon valeureux Capitaine transformé en fée, accoutré d’une gracieuse robe bleue de circonstance, nanti d’une baguette magique refusant de briller et condamné à prononcer un texte si profond qu’il s’en souvient encore aujourd’hui… 
J’ai des circonstances atténuantes!

MP

 

 

 

Pour Kali, notre bébé  bichon havanais, mon Capitaine est un incomparable compagnon de jeux, voire un jouet géant.
Tout ce qu’il fait l’intéresse, et elle passe ses journées à le solliciter dès qu’il apparaît.
Lorsqu’il allume le feu dans la cheminée, elle se précipite dans le panier le plus proche et l’observe attentivement avant de reporter son attention sur les flammes qui finissent toujours par la bercer et l’endormir.
Dès qu’il s’installe dans un fauteuil, elle le sollicite d’un petit « Ho » bien sonore pour qu’il joue avec elle.
Quand il l’attrape pour la câliner, elle se tortille comme un ver et le couvre de léchouilles enthousiastes…
Il était donc normale qu’il prenne la décision de faire avec elle un point sur leur relation.
Lundi soir, alors qu’il était dans son fauteuil et qu’elle était assise en face de lui sur le sol à le regarder, il lui a posé la question fatale:
– Kali, est-ce que tu m’aimes? Si oui, aboie deux fois.

Le silence lui a répondu, mini Mogwaï se contentant de faire frétiller sa petite queue terminée par un plumet  blanc.
J’ai échangé un regard entendu avec Pomme: il va falloir que nous expliquions deux ou trois choses à Kali!

MP

 

La doctoresse de mon Capitaine a eu la délicieuse idée de lui prescrire un spray nasal un peu particulier.
Ce produit exhale un parfum fleuri, et me rappelle la jacinthe en particulier.
J’ai un odorat développé, ce qui n’est pas vraiment le cas pour ma Tendre Moitié, parfaitement insensible au parfum en question.
Mais comme il a du coeur, mon Capitaine a trouvé une astuce à rajouter à sa panoplie de grand séducteur devant l’Eternel.
Il  utilise son spray, après quoi il vient m’embrasser.
C’est ce qu’il appelle le Baiser jacinthe…

MP