août 2019
L M M J V S D
« Juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

Catégories

Monet

Au sommet de l’une des falaises d’Etretat, en 1905, une comédienne alors célèbre, Mme Thébault, a planté un premier arbre.
Elle ne  le savait pas encore, sans doute, mais ce geste donnera naissance à ce qui deviendra un siècle plus tard les Jardins d’Etretat,  un lieu composé de différents espaces, chacun baigné dans une atmosphère bien particulière.
Ce jardin est né de l’imagination et du talent de l’architecte paysagiste

Alexandre Grivko, qui a joué avec l’harmonie existant entre ses sculptures végétales et le paysage exceptionnel qui les entoure.
Ce qui m’interpelle le plus?

Les  têtes énigmatiques de l’artiste espagnol Samuel Salceco assoupies dans des corolles végétales, et… Monet peignant ce paysage qui l’a lui aussi inspiré…

Cheminer entre les topiaires et arriver sur cette stature en bambou… bel hommage et Maître!

Martine Péters

dejeuner

« Le Déjeuner », Claude Monet, vers 1874. Musée d’Orsay, Paris.

Parmi les innombrables tableaux de Monet qui me touche se trouve tous ceux qu’il a consacrés à ses jardins.
Pendant des années, je les ai regardés avec tendresse, fascinée par l’ambiance qui s’en dégage.
Aujourd’hui que j’ai la chance de disposer d’un grand jardin, il m’arrive d’avoir le sentiment d’être rentrée dans l’un ou l’autre de ces tableaux.
Et je ne suis pas la seule à avoir cette impression…
Claude Monet a beaucoup travaillé sur ses jardins, les a créés au prix d’une réflexion pointue, jusqu’à obtenir des résultats magnifiques, avec celui de Giverny en  point d’orgue.
Il a inspiré de nombreux jardiniers dont certains se sont appliqués à recréer des massifs proches des siens, à retrouver les mêmes fleurs, les mêmes camaïeux de couleurs.
Le tableau que j’ai choisi ce matin a été peint à Argenteuil, dans le jardin de la première maison de Monet, aujourd’hui disparue.
Le désordre de cette fin de repas fait presque de nous les invités ayant participé à ce moment d’intimité en famille…
Sans doute est-ce pour cela qu’il me touche tellement…

Martine Bernier

004999109

Alors que nous prenons nos marques dans notre nouvelle vie, le Musée Marmottan Monet, à Paris, accueille une exposition au thème alléchant: Monet collectionneur.

Je me suis demandé s’il serait possible d’obtenir le catalogue de cette manifestation et j’ai écrit à la boutique du musée.
Cette fois, j’avais réuni tous les éléments me permettant de l’obtenir, puisque j’ai désormais un chéquier me donnant accès à ce genre d’achat… ce qui m’avait jusqu’ici été impossible depuis la Suisse.
Quelques jours après ma commande, j’ai vu arriver un livre magnifique dont le contenu me passionne depuis que je m’y suis plongée.
Lorsque l’on s’intéresse à un personnage ou à un sujet depuis très, très longtemps, il devient de plus en plus difficile au fil des années de découvrir des éléments que l’on ignorait encore.
Dans cet ouvrage qui survivra à l’exposition, j’apprends une foule de choses que j’ignorais, et je découvre des photos de Claude Monet que je n’avais jamais ou très rarement vues jusqu’ici.
Sa collection de toiles et d’estampes était d’une richesse folle.
Et je rêve devant ces merveilles, au fil des pages.
J’y reviendrai sans doute…

Martine Bernier

« Monet collectionneur », catalogue, Marianne Mathieu et Dominique Lobstein