septembre 2020
L M M J V S D
« Août    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

Catégories

Philosophie

Lorsque j’ai eu 30 ans, une personne que j’aime énormément m’a dit : Tu verras, la trentaine est la plus belle période dans la vie d’une femme.

 

L’académicien philosophe et mathématicien Michel Serres nous a quittés le 1er juin 2019, à l’âge de 88 ans.
Oui, la nouvelle est triste… mais quelle chance nous avons eue de pouvoir profiter de la pensée et du savoir de celui qui fut un philosophe optimiste.
Nous avions bien besoin de son univers joyeux et de sa pensée pour trouver des raisons d’espérer et de comprendre l’époque qui est la nôtre.
Une époque qu’il aimait malgré tout ce qu’elle peut contenir d’inquiétant, lui qui a un jour glissé que « l’homme est un pou pour l’homme »…
J’ai notamment appris à connaître son oeuvre à travers Philosophie Magazine dont il était proche.
Son enseignement m’a confirmé qu’il ne fallait pas craindre d’oser, de se projeter dans le futur plutôt que je ressasser le passé.
Une phrase qu’il avait dite à la radio m’avait beaucoup marquée
« Si vous regardez globalement ce qui se passe depuis 10, 20, 100 ans, la violence ne cesse de baisser: c’est presque contre-intuitif, personne ne le croit! » 
Oui vraiment, le lire fait du bien… 

Martine Péters


La Dame de Chiboz m’a offert un petit livre au titre insolite: La grenouille qui ne savait pas qu’elle était cuite…

Il a été écrit par Olivier Clerc.

Et comme c’est le temps des cadeaux, je vous offre à mon tour le début de cette fable, sachant que cet ouvrage en compte sept, qui incitent à la réflexion…

Imaginons une marmite remplie d’eau froide, dans laquelle nage tranquillement une grenouille…
Le feu est allumé sous la marmite, l’eau chauffe doucement.
La température est agréable, la grenouille continue de nager.
En réalité, elle ne se rend pas compte du danger… et finit par cuire.
Jetez la même grenouille dans la marmite d’eau à 50 ºC, un réflexe de rejet lui sauvera la vie. 

Vous saisissez l’idée?
Personnellement, ce genre de texte me parle… et correspond parfaitement à ce que j’ai vécu au cours de ces derniers mois!

Martine Bernier