octobre 2021
L M M J V S D
« Sep    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Catégories

Catégories

Pomme

En fin de semaine, j’écrivais dans mon bureau lorsque j’ai vu mes deux demoiselles bichons havanais se dresser sur leurs pattes arrières et s’appuyer sur la vitre de la porte-fenêtre, côte à côte.
Elles grognaient légèrement toutes les deux, et regardaient à travers le rideau.
Intriguée, j’ai été les rejoindre,  j’ai cherché du regard ce qui les captivait…
Et je l’ai vu…
Un rouge-gorge magnifique, qui sautillait à travers mes rosier…
Est-ce celui que j’ai déjà vu dans le jardin, ou l’un de ses frères de passage?
Pomme et Kali levaient le nez vers moi, comme pour me demander comment elles devaient réagir…
– Chuuuut… on ne bouge pas, on ne grogne pas, on ne crie pas… on le regarde…
Nous sommes donc restées là, toutes les trois, pendant deux ou trois minutes avant qu’il ne s’envole.
Puis chacune est repartie à ses occupations…

MP

Complices, drôles, inséparables… telles sont Pomme (à droite) et Kali, chez qui nous habitons, mon Capitaine et moi.
Ce soir-là, elles regardaient partir un ami qui venait de nous rendre visite. 
Un peu fatiguées par une journée bien remplie…

MP

Samedi.
Kali a besoin d’être toilettée…
Sa fourrure doit être brossée et débarrassée des noeuds qui se forment inévitablement quand elle joue dans le jardin.
Je la prends donc près de moi, prépare mes « outils » et je commence à m’occuper d’elle.
Il ne faut pas une minute avant que je m’aperçoive que Pomme s’est avancée près de nous et nous observe avec attention.
Mieux: en réalisant ce que je fais, elle a une réaction très inattendue.
Elle commence à remuer la queue énergiquement.alors que chez elle, c’est extrêmement rare!
Elle regardait Kali et semblait rire.
Il ne m’a pas fallu longtemps pour comprendre pourquoi elle était aussi euphorique.
Comme elle a moins de poils que Kali, elle a besoin de brossages moins fréquents.
Mais comme elle suit notre mini Mogwaï lorsque, une fois le toilettage terminée, nous nous dirigeons vers le « tiroir aux récompenses », je n’ai pas le coeur de l’en priver.
Elle reçoit donc une récompense « gratuite », sans avoir rien fait.
Je pense que c’est ce qui l’amusait…
Kali passait un moment désagréable et Pomme savait qu’elle en récolterait les fruits elle aussi.
A ceci près que les choses ne se sont pas exactement passées comme elle le pensait.
Lorsque j’en ai eu terminé avec Kali, j’ai appelé Pomme dont l’humeur a radicalement changé.
Elle ne riait plus.
Elle avançait à reculons et s’est laissée faire sans enthousiasme.
Je l’ai brossée elle aussi, lui ai apporté les soins courants, et je l’ai relâchée.
Ce sont donc deux bichons havanais  méritants qui se sont précipités vers le lieu de tous les délices et qui ont eu droit à ce qu’ils espéraient.
Les rires canins étaient à nouveau de la partie!

MP