juillet 2020
L M M J V S D
« Juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Catégories

Catégories

Poules

Par je ne sais quel mystère, lorsqu’une poule se lance dans un cycle de couvaison « fictif » durant lequel elle ne couve… rien, les autres, si elles la voient hors du poulailler, ne la supportent plus.
Trois de mes protégées vivent cet épisode en ce moment.
Parmi elles, Tina, la plus gentille et la plus placide de toutes nos poules, celle que tout le monde aime et qui s’entend avec tous.
Je sors chacune des poules en « couvaison » deux fois par jour pour les obliger à se nourrir et faire un peu d’exercice.
C’est aussi le cas pour Tina, bien sûr, qui n’a pas le même comportement lorsqu’elle traverse ce genre de période.
Elle est un peu plus sauvage, et, comme les autres, n’a qu’une fixation: retrouver son nid.
Mais lorsqu’elle est dehors, elle boit et mange avec avidité… ce que les autres voient d’un très mauvais oeil.
Il semblerait qu’elles considèrent comme « mères indignes » toute poule censée couver qui se retrouve hors du nid.
Selon leur logique, elles la chassent donc avec véhémence.
Tina, qui en a assez de se faire malmener, a trouvé la parade.
Elle se perche sur le plus grand des abreuvoirs, dont le couvercle est parfaitement lisse et très glissant.
Elle qui, en temps normal, a horreur de faire le moindre effort physique, accomplit des prouesses pour rester en équilibre sur son couvercle d’où personne n’arrive à la déloger.
Le monde des poules et des canards est décidément fascinant…

Martine Péters

Prendre en photo une fratrie de canetons est extrêmement compliqué!
C’est un peu comme pour une photo de famille: il y en a toujours un qui bouge!
Cette image est la seule à peu près correcte que j’ai pu obtenir, si je fais abstraction du décor peu avantageux…  
Chaque jour, je les retire quelques instants à leurs mères poules et les installe sur la plate-forme supérieure pour leur parler, les caresser… bref, les habituer à moi.
J’encourage d’ailleurs mon Capitaine à faire la même chose…
Le résultat est là: ces adorables canetons semblent en confiance!

Martine Péters
 

Si vous connaissez mal les poules peut-être ne connaissez-vous pas leur péché mignon…
Dès qu’il fait beau, elles aiment prendre des bains de terre sèche, qui les débarrassent des éventuels parasites qu’elles peuvent avoir dans les plumes, et qui libèrent leur plumage des surplus de graisse.
Cela complète la présence de la Terre de Diatomée que je leur procure pour éviter les parasites.
Elles s’adonnent à cette activité avec application,  seules ou en groupes, et semblent adorer cela.
Lors de ses sorties obligatoires lui permettant de se nourrir et de conserver ses habitudes d’hygiènes quotidiennes, Bulle, notre petite couveuse, creuse au moins une fois par jour  un « nid de poule » et  s’y vautre voluptueusement comme elle en fait la démonstration sur cette vidéo.
Et cela peut durer très, très longtemps…
C’est ce que j’appelle… un bain de Bulle!

Martine Péters