juin 2019
L M M J V S D
« Mai    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Catégories

Roses et jardins

Sweet Delight

Vendredi.
Premier jour de l’été, jour de la Fête de la Musique et… anniversaire de notre mariage.
Chaque année, je cherche pour mon Capitaine un cadeau ayant trait avec le nom de l’anniversaire.
Cette année, c’était facile.
Pour les Noces de Chypre, j’ai fait confiance à Christian Dior qui a créé un magnifique parfum chypré pour hommes.
L’Eau Sauvage a été son premier parfum masculin, créé  en 1966.
Expérience faite, cette composition contrastée et élégante va merveilleusement à ma tendre Moitié.
Comme il sait désormais très bien ce qui me fait plaisir, mon Capitaine m’a lui aussi réservé un cadeau odorant.
Un rosier » Sweet Delight »  rose carminé extrêmement parfumé m’attendait à la table du petit déjeuner.

Sweet Delight


Il a été créé par le rosiériste français, Michel Adam.
Ils sont douze obtenteurs de roses à exercer en France.
Ces derniers mois, j’ai reçu en cadeau plusieurs spécimens qui ne donnent pas des roses anglaises, mais qui ont à mes yeux des qualités indéniables au niveau des parfums, et de leur résistance aux maladies.

Sweet Delight

Une partie du jardin des roses leur est donc consacrée…
Je pense notamment aux  capiteux rosiers espagnols de mon amie Josy, et au rosier Marie Curie que m’a offert mon fils. 
Un rosier qui nous offre en ce moment des fleurs au parfum d’une délicatesse infinie…
Quant  à moi je vais étudier ce que je peux trouver sur Michel Adam qui a récolté une belle moisson de prix et qui me permet de faire un pas de plus dans cet univers fabuleux de la rose…

Martine Péters 

Golden Celebration
Capri
Lady Gardener

Comme plusieurs personnes m’ont dit aimer voir les photos des roses du jardin tel qu’il est actuellement, je vous invite aujourd’hui à une incursion au coeur de quelques-uns de mes rosiers…
Toujours des David Austin (à une ou deux exceptions près), et toujours des roses anglaises délicatement parfumées, aux couleurs pastel et aux mille pétales…

Le rosier grimpant sur l’arbre mort est un Claire Austin, et les mini

rosiers fleurissant joyeusement dans un cadre de bois sont des boutures de grimpant réalisées l’année dernière par mon Capitaine.
Elles sont en fleurs pour la première fois et trouveront leur place officielle au jardin dès l’an prochain…

Martine Péters

Première rose de l’année… une Winchester Cathedral qui a muté!

Je l’attendais avec impatience…
La première rose du jardin s’est ouverte ce lundi 9 mai, splendide… et très déroutante.
Ceux qui connaissent les roses seront perplexes de savoir qu’il s’agit d’une Winchester Cathedral…
Hé oui… 
Pourquoi suis-je étonnée? 
Parce que voici à quoi ressemblent les Winchester Cathedral et à quoi

ressemblait mon rosier l’an passé à sa première floraison.
Les fleurs sont blanches et mousseuses, à des années-lumière de cette rose mutante!
Seul point commun: un parfum capiteux…
Ce rosier, comme la majorité des autres présents dans la roseraie, est couvert de boutons.
Et l’un d’eux me promet une autre surprise: le voici.

Il semblerait qu’il s’apprête à éclore dans une tout autre couleur.
Cette mutation a commencé l’an dernier lors des deuxièmes et troisième floraison.
Mme Schusselé, qui règne sur un jardin magnifique à Ollon (Suisse), m’a expliqué qu’il arrive que réapparaisse  la fleur mère d’où provient le rosier qui est un croisement.
Celui-ci reste donc un rosier surprise pour moi… 
Mais je ne m’en plains pas: j’ai un autre Winchester Cathedral qui sera peut-être plus classique!

Martine Péters