octobre 2020
L M M J V S D
« Sep    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

Catégories

Roses et jardins

Alors que le soleil et la sécheresse ont brûlé le gazon, transformant le jardin en paysage quasi désertique, certains rosiers continuent de fleurir.

Tous sont arrosés avec les eaux usagées du poulailler  qui, visiblement, leur profitent…

Je suis toujours aussi émerveillée par ces roses qui s’épanouissent de manière quasi ininterrompue du printemps aux portes de l’hiver.
Elles se raréfient, bien sûr, et leur saison de prédilection reste le printemps et le début du mois de juillet.
Mais pouvoir profiter de telles perles est un privilège dont il est impossible de se lasser…

MP

Cette semaine est très chargée… au point que je n’ai pas le temps de me consacrer à Ecriplume, ce matin.
Je vous laisse donc avec l’un de mes rosiers les plus parfumés, Fragonard qui a peu fleuri cette année, mais qui, au printemps, a fait preuve de beaucoup de bonne volonté!

Martine Péters

 

Je ne coupe pas mes roses…
Je sais que je pourrais en faire des bouquets sublimes, mais il s’étiolerait bien plus rapidement que ne dure la floraison d’une fleur dans son milieu naturel.
Donc, je m’abstiens, à deux exceptions près.
Lorsqu’une tige est cassée par les oiseaux ou le vent, ou qu’une rose a la mauvaise idée de fleurir sur le sol, le « nez dans la poussière », je la recueille et l’adopte pour qu’elle vive sa vie dans un vase.
Ca a été le cas de ces deux-ci, Belles parmi les Belles…
A gauche, Jude The Obscur, rose anglaise de David Austin est l’une de mes préférées: sa couleur si délicate, sa fleur charnue, en coupe bien ronde, ses multiples pétales et son parfum puissant et fruités la rendent irrésistible.
A gauche, Mme de la Vallière est un rosier allemand de Kordès. 
Il a un port magnifiquement droit, solide et haut (ce rosier est aussi grand que moi et tient debout dans tuteur!), un feuillage luisant de santé et des fleurs romantiques à souhait.
Des roses que j’aime beaucoup… mais dont je fuis le parfum anisé, moi qui n’aime pas l’anis.
L’amour tient à un fil!

Martine Péters