avril 2021
L M M J V S D
« Mar    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Catégories

Catégories

Roses et jardins

Ces dernières années, je me suis découvert des attirances pour des activités que je n’avais jamais encore eu le temps de vraiment pratiquer jusqu’ici.
Parmi elles… le plaisir de créer des bouquets.
Je suis toujours en admiration devant le travail de certain(e)s fleuristes qui possèdent un don réel pour créer des arrangements.
J’ai donc essayé à mon tour.
Après quelques essais peu convaincants à mes yeux, j’ai fini par comprendre que pour réaliser les arrangements comme je les aime, il fallait miser sur des vases larges, sur un nombre important de fleurs, et ne pas hésiter à couper largement les tiges.
Depuis que j’ai assimilé cette notion, les résultats sont un peu plus probants.
Dimanche, jour de mon anniversaire, mon Capitaine m’a offert, entre autres surprises, un magnifique bouquet de roses à longues tiges.
Et, la veille, il m’a donné trois bottes de petites roses blanches et roses, à composer comme je le voulais.
Ce  bouquet bien rond est le résultat de mes efforts… et m’a fait un plaisir fou.
Je pense que je vais persévérer, histoire de continuer à rendre hommage à ces fleurs que j’aime tant… tout en sachant que je ne peux rivaliser avec le talent des professionnels!

Martine Péters

Vendredi.
Alors que mon Capitaine se trouve à une réunion, il est largement passé 18 heures  lorsque je vais rentrer mes poules pour la nuit.
J’ai laissé mes chiens, qui viennent de sortir, dans la véranda… ce qui ne convient pas à Kali qui me le fait savoir à grands cris sous le regard réprobateur de Pomme.
Je sais qu’elle est très intéressée par mes poules qui comprennent assez mal ses réactions enthousiastes à leur égard.
Pas question donc qu’elle sème inconsciemment la panique dans les rangs à l’heure où mes Boulettes aiment profiter calmement de leur retour au bercail.
Comme prévu, leur rentrée au poulailler se passe en douceur.
Une fois dehors, j’hésite.
Le ciel est noir, le vent se lève, mais il fait encore clair.
Je vais donc chercher mon sécateur, le désinfectant pour les lames et mon seau… et je m’attelle à la taille des derniers rosiers.
Lorsque j’ai eu terminé, j’ai fait le tour de la roseraie pour vérifier que personne n’avait été oublié.
A quelques jours du printemps, ça y est, tous mes rosiers sont prêts à aborder leur nouvelle floraison dans de bonnes conditions…
Ce moment passé seule en leur compagnie, toujours guettée par mes deux chiens qui attendaient mon retour, a été un instant de grâce.
Je n’aurais jamais pu imaginer, avant de vivre dans une maison qui dispose d’un grand jardin, que le tête-à-tête avec les végétaux pouvait être aussi agréable et apporter une telle paix.

MP

 

Lady Garderner photo Martine Péters, tirée du livre « Roses de charme du Jardin d’Ecriplume ».

Encore cinq rosiers à tailler et je serai venue à bout de la taille de printemps.
J’y suis allée à mon rythme qui, tout bien rréfléchi, n’était pas aussi lent que je le pensais tenant compte du fait que je ne pouvais pas y travailler tous les jours, faute de temps.
J’espère terminer les cinq derniers dans la journée, puis, je clôturerai l’opération par une inspection de contrôle, histoire de vérifier que rien n’a été oublié.
J’ai déjà commencé à regarder le résultat de mon intervention, et je suis fascinée de voir qu’en quelques jours, ils se font déjà sentir.
La météo aidant, les premiers rosiers taillés ont recommencé à sortir des feuilles fraîches.
Beaucoup de feuilles, même…
Alors que les jonquilles, narcisses et autres premières fleurs de printemps commencent à apporter des touches de couleurs un peu partout dans le jardin, les rosiers ont commencé leur croissance.

Cette année, je vais dédier la floraison de mes roses à une dame que je n’ai pas eu la chance de connaître, et qui portait le même prénom qu’elles: Rose.
Elle a pris son envol pour un autre Eden il y a peu, d’où j’espère qu’elle pourra percevoir la beauté et le parfum des merveilles qui fleuriront en son honneur…

Martine Péters