juin 2020
L M M J V S D
« Mai    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Catégories

Catégories

Agatha Christie

J’étais plongée dans la lecture d’un article concernant Sophie Hannah, l’écrivain qui, sur demande de la famille d’Agatha Christie, a redonné vie à Hercule Poirot en 2014.
Initiative qui, pour les puristes de l’oeuvre de la Reine du Crime dont je fais partie, n’était pas une bonne idée.
En exergue de cet article se trouvait une phrase attribuée à Agatha Christie: 

Chaque assassin est probablement le vieil ami de quelqu’un.

Cela m’a laissée songeuse…
Certains être humains sont capables de donner une image attachante d’eux d’un côté… mais sont également capables du pire de l’autre, même si, heureusement,  tout le monde n’est pas un assassin en puissance.
Les « double face »…
Cette simple phrase d’Agatha Christie met le doigt sur l’extrême complexité de la nature humaine…

Martine Péters

 

Le temps qui passe n’a pas réussi à détrôner Agatha Christie dans mon panthéon personnel des écrivains mythiques.
Son art consommé de l’intrigue policière, son écriture si fluide et si agréable, ses descriptions, ses personnages: tout est en place pour faire de chacun de ses ouvrages un ravissement.
Je les ai tous lus.
Et ce n’est que bien après les avoir dévorés que j’ai commencé à découvrir son oeuvre à travers films et feuilletons.
Si j’ai aimé les Poirot que j’ai pu voir, avec une préférence évidente pour l’un d’entre eux dont je parlerai plus tard, il n’en a pas été de même pour la célèbre Miss Marple.
Il faut dire que j’en avais une image très précise grâce aux portraits qu’en dressait l’auteure.

Joan Hickson

J’avais bien aimé l’interprétation de l’actrice Joan Hickson, dans les années 1980, même si je trouvais son expression presque un peu trop sévère par rapport à l’idée que je me faisais du personnage que je voyais plus doux.
Mais sur une multitude d’autres détails, elle était parfaite et me faisait entrer dans l’univers de Miss Marple sans difficulté, d’autant que les épisodes étaient très fidèles aux romans.

C’est après que les choses se sont gâtées…
Lorsque la série de douze épisodes a été terminée, en 1992, douze ans se sont passés avant qu’une autre série soit tournée, avec une nouvelle actrice elle aussi anglaise, dans le rôle phare: Geraldine McEwan.

Géraldine McEwan

Cette dame, aujourd’hui décédée tout comme Joan Hickson, avait beau être septuagénaire, elle faisait beaucoup moins que son âge.
Et  je n’ai jamais pu m’habituer à elle dans ce rôle.
Trop vive, pour moi, elle n’était pas Miss Marple, mais une comédienne qui tentait de s’approcher du rôle sans me convaincre.
Son physique, son jeu ne correspondaient pas…

Début 2008, Joan Hickson a annoncé qu’elle prenait sa retraite.

Julia McKenzie

Pour la remplacer, c’est la comédienne anglaise Julia McKenzie qui a été sollicitée.
Elle était la septième à tenir le rôle.
Et moi… j’avais enfin trouvé « ma » Miss Marple, douce, inoffensive (du moins en apparence), à peine dépoussiérée.
En 2013, la série a malheureusement pris fin.
La BBC a racheté les droits d’adaptations d’Agatha Christie, ce qui pourrait bien nous valoir une nouvelle Miss Marple un jour ou l’autre…
J’espère qu’elle aussi crédible que la délicieuse Madame McKenzie…

Martine Péters





images

En général, quand je commence un livre, il ne me faut pas longtemps pour le lire, sauf quand je manque de temps et d’énergie.
Et là… j’ai fait tout l’inverse.
Il y a quelques semaines, j’avais écrit sur Ecriplume que je m’étais procuré l’autobiographie d’Agatha Christie en livre de Poche, et j’avais cité quelques phrases qui m’avaient marquée.
Très vite, j’ai été prise par le charme de son écriture… à tel point que mon but a été de séjourner le plus longtemps possible « dans » cet ouvrage passionnant.Agatha-Christie_2469854b
Cette femme a eu une vie d’une richesse folle, entre sa carrière d’écrivain à succès, qui ne semble pas lui être monté à la tête, ses mille activités, sa vie privée, sa passion pour l’archéologie à laquelle l’a initiée son deuxième mari,et les pays orientaux où elle a beaucoup voyagé.
Il n’est pas si fréquent de se retrouver en tête-à-tête avec un livre que l’on n’a aucune envie de refermer…
Quand ça arrive, c’est un cadeau dont je profite abondamment.

Agatha-christie_3131068b

Agatha Christie

Cette semaine pourtant, je suis arrivée à la dernière page.
Il fallait bien que cela arrive un jour…
À contrecœur, j’ai refermé mon livre comme si je prenais congé d’une amie.
En me disant que je pourrai le reprendre si j’en ai envie!

Agatha nous a quittés en 1976… et la pétillance de son écriture n’a pas pris une ride.
Elle a habité et décrit à merveille le monde tel qu’il était à son époque, nous laissant avec cette biographie un trésor d’une richesse infinie.
Une femme de son temps…
Ah, tiens, au passage: ce livre a obtenu le Prix Edgar-Allan Poe de la meilleure biographie.
Un talent pur…

Martine Bernier

 

Agatha et son mari Max Mallowan, archéologue de renom.

Agatha et son mari Max Mallowan, archéologue de renom.