février 2020
L M M J V S D
« Jan    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
242526272829  

Catégories

Catégories

Chiboz

image

Cette année comptera parmi les années spéciales vécues par nos amis de Chiboz…
Après un hiver particulièrement intense, il a été nécessaire d’entreprendre d’importants travaux de consolidation de la route sur le tronçon Fully.
Rappelons pour les non initiés que le Relais des Chasseurs se trouve donc à Chiboz, dans le canton du Valais, en Suisse.
L’accès par cette route est prévu pour le 31 juillet 2018… ce qui ne veut pas dire que le restaurant est inaccessible.
Il est aujourd’hui possible de prendre le chemin des écoliers et de profiter d’un autre paysage pour arriver en voiture jusqu’en haut.
Pour cela, il faut passer par Ovronnaz et prendre une route forestière avec vue sur les sommets environnants, pour arriver à Chiboz par Randonnaz.
A ceux qui se poseraient la question: oui, mille fois oui, le trajet hors des sentiers battus vaut la peine.
Ce qui vous attend là-haut mérite le déplacement.
Première attraction: l’alpage de Randonnaz est occupé depuis le 26 mai par les célèbres vaches d’Hérens, connues pour leur beauté et leurs combats.

Et enfin, à cinq minutes de là, la famille Ancay et son équipe sont là  pour vous accueillir.
Tous ceux qui y sont passés connaissent l’atmosphère chaleureuse et attentionnée qui règne dans ce lieu si particulier où la vue est sublime et la cuisine délicieuse.

Alors, même si durant quelques semaines encore, la montée demande de passer par un chemin inhabituel, n’oubliez pas que des personnes merveilleuses vous attendent là-haut!

Martine Bernier
https://www.chiboz.ch

 

Samedi.
Pour cette journée festive, le soleil semble avoir décidé de s’inviter…
A midi, il a apaisé les craintes de ceux qui prévoyaient une journée froide et  pluvieuse, permettant de profiter d’une atmosphère à nouveau printanière pour fêter les 60 ans de notre voisine.

Mais pour nous, je l’avoue, l’événement majeur de la journée était la fête prévue en fin de journée pour célébrer les 70 ans de la Dame et du Maître de Chiboz!
J’ai expliqué à Pomme que même si elle était invitée, je préférais la laisser exceptionnellement au Nid.
Elle ne se serait pas sentie bien et je le savais.
C’est donc seuls que mon Capitaine et moi avons pris la route de Fully.
Je ne vais pas vous conter par le menu le déroulement de cette soirée magnifique à tout point de vue…
Quelques flashs pourtant, pour vous faire partager l’atmosphère et la richesse du moment…

– Je garde au fond des yeux l’image de Yolande, ma chère Dame de Chiboz qui a fondu en larmes d’émotion en réalisant, en pénétrant dans la salle, que les musiciens qui chantaient n’étaient autres que le chanteur de country Paul Mc Bonvin accompagné de sa fille Priscilla.  Paul, qui chante devant des salles de milliers de personnes, est un ami de notre couple de Chiboz, et leur a fait le cadeau d’être là, avec, dans son ombre, son épouse Inès et leur chien Scotty! En début de soirée, très émue, Yolande répond à ma question: tu es heureuse?: « Oh oui… dans cette salle, il n’y a que des gens que nous aimons… » Son époux,  Michel, ressentait visiblement le même bonheur… Je crois sans crainte de me tromper qu’ils n’oublieront pas de sitôt cette soirée qui leur était dédiée…

– Je fais enfin la connaissance de l’un de ses frères et de sa soeur, venus spécialement du Québec pour l’occasion. Comment vous dire… quelles belles personnes…

– Les trois filles de nos amis, Emilie, Florine et Marie, ont uni leurs efforts pour réserver une multitude de surprises à leurs parents. Il y a tant d’amour dans cette famille, que personne ne peut y rester insensible… Elles ont remercié leurs parents pour ce qu’ils leur ont apporté. Mais avouons-le: elles sont également les filles que chaque parent rêverait d’avoir!

– Nous retrouvons des personnes que nous connaissons déjà, en découvrons d’autres, et passons une soirée délicieuse. Le plan de table a été établi de telle façon que chacun, ce soir, se sentait bien, heureux d’être là… Et la soirée s’est déroulée dans la même atmosphère chaleureuse et conviviale que nous retrouvons à Chiboz à chaque fois que nous y montons…

*****

Lorsque nous rentrons au Nid,  tard dans la nuit, Pomme m’attend derrière la porte et me fait une fête extraordinaire.
La troisième de la journée!
Elle court partout en faisant des bonds de cabri, m’apporte ses jouets, accepte de venir se coucher, se relève pour aller chercher son « nonosse » préféré et le ramener dans son panier de nuit.
Il est près de deux heures du matin lorsque j’éteins.
Je lui murmure:
– Bonne nuit, Pomme…

Un long soupir d’aise me répond…

Martine Bernier

 

 

20160703_072648

La Dame de Chiboz est l’inventivité personnifiée.
Elle pétille!
Sa dernière trouvaille, je l’ai découverte ce matin à travers une photo et un mail.20160703_073734-1
Son message s’appelait « Deux corbeaux sur un tilleul perchés ».

Elle me racontait que le grand tilleul centenaire qui trône à Chiboz est majestueux et en pleine santé.
Mais des branches cassées ont laissé apparaître deux creux.
20160703_072534Elle se demandait comment faire pour les occuper lorsqu’elle a eu une idée.
Me disant au passage: « Une combine de gamine! Ce qui prouve que plus on vieillit et moins on est vieux. »

Comment vouliez-vous que je garde cela pour moi?
Un tel don pour le bonheur, ça se partage!

La Dame de Chiboz est donc allée acheter trois cabanes à oiseaux, deux oiseaux et un hibou miniatures.
Avec l’aide de son beau-fils, Guillaume, elle a fabriqué des échelles et ils ont installé un semblant de village dans les creux.
Puis elle a écrit une fable, l’a ajoutée à l’ensemble, et  sa fille Emilie a complété le tout avec une plante-lierre.

 

Cette fable, la voici:

Petite fable du Relais des Chasseurs

Deux corbeaux sur un tilleul perchés
Admiraient béatement un plat de fromages
Soyons régence, et soupons de cette pitance !
Dit le corbeau mondain à son frère affamé
Je progresse et j’évolue ! Répond le bel esprit
Car de tous les banquets auxquels j’ai été convié,
Ma préférence va à l’escargot, galette, macaroni
Grillade, truite, tomme, tartare, cabri et c’est fini.
Vous avez raison, ici c’est une bonne table.
Proclame une voix sombre, creuse et grave.
Un hibou ! Déclarent en chœur les corvidés.
Pourquoi vous cachez-vous dans la pénombre ?
Je suis ici chez moi dit le hibou, je vous ai écouté.
Le plat le plus délicat, le plus noble a été oublié
Je veux parler de la vénérable cuisine de chasse.
À mon avis, ce bavardage s’annonce à bon escient
Car, de la cuisine à la chasse, c’est cette dernière
Que je m’apprête à pratiquer dès cet instant.
À ces mots, les deux corbeaux s’envolent et partent
En ayant pris le soin et le temps de lire la carte…

L’âme de Chiboz est perceptible à travers ce genre de détails…
Inutile de préciser que je suis totalement sous le charme!

Martine Bernier

PS: Photos, fable et grain de folie: Yolande Ançay
PPS: Pour ceux qui me le demandent: Chiboz est un hameau perché au-dessus de Fully, dans le canton du Valais (Suisse)