juin 2020
L M M J V S D
« Mai    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Catégories

Catégories

Hôtel Clé des Champs

 

Photo Bruno Guédot

Photo Bruno Guédot

L’une des étapes majeures de notre périple, c’est aujourd’hui que nous l’avions programmée.
Roussillon, terre d’ocre…
J’avais très envie de découvrir Ôkhra le Conservatoire des Ocres et de la Couleur.
Un conseil: si vous passez dans la région, ne manquez pas cette visite.
Dans ce qui fut l’ « Usine d’ocre Mathieu », je m’attendais à découvrir les étapes de la transformation de l’ocre.
Cette immersion dans le monde de la couleur a dépassé toutes mes espérances…
Avant d’entrer, débarrassez-vous de deux idées préconçues: non, il ne s’agit pas d’un site industriel dont la découverte peut être ardue et ennuyeuse et ne vous attendez pas à pénétrer dans un lieu désespérément figé.
Au contraire: dans cet endroit bien vivant, à la manière d’un conservatoire de musique, les amoureux des couleurs viennent apprendre l’art de les conserver, de les créer à base de pigments.
Des stages dans toutes les disciplines liées à la couleur sont organisés toute l’année.
La visite en elle même s’effectue à votre guise, seuls ou guidés.
Pour notre part, nous avons eu la chance de suivre les pas d’un jeune homme passionnant qui n’a pas été avare d’anecdotes, d’informations insolites, de conseils pour fabriquer sa propre aquarelle etc.
Un exemple parmi tant d’autres: si vous avez déjà emprunté le sentier des Ocres de Roussillon, vous avez vu les carrières rouges.
Et pourtant, l’ocre local est… jaune.
Pourquoi?
Parce que la couche rouge est peu profonde et inutilisable.
En revanche, obtenir des ocres rouges ou orangés est possible: une fois lavé et nettoyé de son sable et des impuretés il doit pour cela  être chauffé.
La visite se termine dans ce que l’on appelle traditionnellement la « boutique ».
Vous pénétrez ici dans le paradis de la couleur…
Elle y est célébrée sous toutes ses formes, notamment à travers une gamme de livres impressionnantes.
Et partout les ocres se déclinent dans des palettes de teintes inimaginables, venus de France, d’Italie ou d’ailleurs.
Une collection unique, d’une richesse infinie..
Ne vous y trompez pas: ce n’est pas dans les magasins de souvenirs que bat le cœur de ce village si particulier, mais bien ici où, inlassablement, le savoir-faire des Anciens est expliqué et enseigné.
Vous l’aurez compris: j’ai adoré…

***

Et puisque j’en suis aux coups de cœur, je vous livre le nom du petit coin d’Eden que mon Capitaine a trouvé pour nous jusqu’à demain.
Il s’appelle « La Clé des Champs ».
Dans ce mas paisible et confortable, tout est fait pour que les clients se sentent bien.
Et c’est réussi.
Neuf chambre cosy, grandes et belles, une piscine, un hammam: le bonheur au pays des cigales!
Quand, en prime, l’endroit est tenu par des personnes chaleureuses et souriantes, c’est la cerise sur le gâteau.
Ah, juste en passant, une petite info utile: quand vous cherchez une chambre d’hôtel, si vous passez par les sites du style booking.com, n’oubliez pas que vous payerez plus cher que si vous vous rendez directement sur le site de l’hôtel choisi.
Tant qu’à faire…

Martine Bernier

– Conservatoire des ocres et de la couleur, à 2 km de Roussillon. Site: www.okhra.com

– Hôtel Clé des Champs: www.hotelcledeschamps.com