septembre 2020
L M M J V S D
« Août    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

Catégories

L’empro genevois

Dès leur plus tendre enfance, nos enfants sont entourés de chansons.
Il y a celles que nous leur fredonnons en famille, celles qu’ils apprennent à l’école… et celles, très particulières, qu’ils répètent entre eux lorsqu’ils ont par exemple à effectuer un tirage au sort ou un décompte pour jouer à cache-cache.
Cet univers m’intéresse depuis longtemps.
J’ai donc dressé l’oreille lorsque, ce week-end, les personnes avec lesquelles nous parlions, et qui habitent Genève, ont évoqué une comptine dont je ne connaissais pas l’existence.
A Genève, donc, pour procéder à un tirage au sort dans les cours d’école, les petits élèves utilisaient cette formule égrenant les noms de famille typiquement genevois.

J’ai  demandé aux trois femmes attablées en ma compagnie de fouiller leur mémoire pour trouver les paroles de cette comptine… ce qu’elles ont eu la gentillesse de faire.
Puis j’ai fait une recherche sur Internet et j’ai trouvé l’orthographe exacte de ce qui est appelé l’Emprô genevois.
Le voici:

Emprô Giro
Caro
Dupuis
Simon
Carcaille
Brifon
Piron
Labordon

Tant est follhe mollhe
Tant est clu

Une autre version est reprise dans le Glossaire genevois (paru aux éditions Slatkine):

Ampro, Giro, Carin, Caro, Dupuis, Simon, Carcaille, Brifon, Piron, Labordon, Tan, Té, Feuille, Meuille, Tan, Té, Clu!

L’empro genevois

Et les deux se traduisent par:
En premier lieu, plaçons-nous en cercle.
Carin, Caro, Dupuis, Simon, Carcaille, Brifon, Piron, Labordon.

Tant est la feuille mouillée, qu’enfin elle tombe.

Un jeu d’enfant dont j’ignore s’il hante encore les cours de récréation, mais que j’avais envie de partager en clin d’oeil à nos compagnons genevois!

Martine Bernier