mars 2011
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Je l’aimais bien, Jacques Capellovici, dit Maître Capello.
Ce linguiste érudit d’origine roumaine maniait la langue française avec une jouissance qui nous faisait sourire, se délectant des facéties grammaticales de la langue de Molière.
Il était l’expert vers lequel chacun se tournait dans les « Jeux de 20 Heures ».
Lorsque je regardais l’émission, à l’époque, c’était pour lui.
Aaaah… ses explications, son fameux « de bon aloi », les sous qu’il ajoutait dans le nourin, son air boudeur quand ses explications ne semblaient pas convaincre, sa manière de s’amuser discrètement tout seul du « Maître » dont il était honoré par les téléspectateurs…
Ses élèves disaient de lui qu’il avait l’art de se mettre dans des colères magistrales, mais qu’il adorait les calembours (comme « C’était une femme qui avait épousé son temps… comme Simone Signoret! ») et les finesse de la langue, comme le palindrome, qu’il répétait fréquemment « Éric notre valet alla te laver ton ciré ».
Un humour décalé, comme on les aime…

Maître Capello est donc parti apprendre le bon français aux angelots qui ont perdu le goût des lettres.
Et, pour cet ultime voyage, il est accompagné par une compagne de marque: Liz Taylor.
Partir sur les chemins du paradis en compagnie de Cléopatre… il aurait pu craindre pire sortie…

Martine Bernier

Deux grandes personnes qui disparaissent …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>