novembre 2011
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

Depuis près de deux semaines qu’il est là « pour de bon », Celui qui m’accompagne me permet de découvrir, jour après jour, un homme encore plus agréable à vivre que lorsque nous passions ensemble des semaines ou des mois communs afin de vérifier si nous étions bien compatibles.
Délivré des soucis de déménagement, Il m’offre un quotidien joyeux et attentionné.
Nous avons tous deux des emplois du temps chargés et irréguliers.
Je me demandais si nous allions arriver à les coordonner.
Les calendriers habituels ne disposaient pas de cases assez grandes pour y noter nos plannings respectifs, il fallait quelque chose de plus adapté.
J’ai donc cherché… et trouvé!

Lorsque je lui ai montré fièrement ma nouvelle trouvaille d’un genre un peu particulier, mon tendre géant m’a fait remarquer avec toute la délicatesse voulue que, avec ses autocollants, ce fabuleux instrument était visiblement destiné à… des enfants.
Peuh!
Ce n’est pas parce que mon sublimisse calendrier est du genre ludique que j’allais me démonter pour autant.
Après un exposé des plus convaincants sur l’art et la manière d’utiliser l’engin en question, le calendrier a fait son entrée dans nos vies.
Horaires de travail et déplacements, concerts, voyages, événements, soirées entre amis, rendez-vous divers: tout prend place dans ses colonnes que j’ai pris l’habitude de consulter plusieurs fois par jour.

Nos emplois du temps s’entrecroisent, nous travaillons tous deux dans des univers différents.
Mais lorsque nous nous retrouvons, nous vivons sur la même planète, sous l’oeil complice de mon irremplaçable calendrier!

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>