janvier 2012
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Catégories

Si vos pas vous entraînent dans le Doubs, allez rendre visite à la République du Saugeais et au Tuyé du Papy Gaby, à Gilley.

Immersion garantie dans un terroir inattendu!

Depuis la frontière de la Suisse, à Vallorbe, il faut moins d’une heure pour atteindre la République du Saugeais, à Montbenoît.

L’histoire commence par une plaisanterie, au milieu du siècle dernier. Dans cette région au climat rude, onze communes composent déjà la région du Saugeais naissant.

En 1947, le Préfet du Doubs déjeune tranquillement à l’Auberge de Montbenoît où il est en visite, lorsque le tenancier de l’établissement lui demande en riant: « Avez-vous votre laissez-passer pour circuler dans la République du Saugeais? ».

Sur le même ton, le Préfet lui répond que s’il s’agit d’une République, il leur faut un président.

Et, sans plus de formalité, il nomme l’aubergiste à la plus haute fonction possible:  Président de la République libre du Saugeais.

En 1972, lors d’une kermesse locale, c’est son épouse qui, à l’applaudimètre, est élue pour prendre la succession présidentielle de son défunt mari.

Depuis 2005, c’est sa fille, Georgette Pourchet, qui a repris le flambeau.

Onze communes, une présidente, un premier ministre, un secrétaire général, deux douaniers (en uniforme!), 12 ambassadeurs, et plus de 300 citoyens d’honneur, un hymne en patois, un drapeau, un blason, un timbre-poste, un billet de banque, un laissez-passer vous permettant de circuler librement sur le territoire de la République et une animation réputée: « les Arrêts de Douane »…

La République du Saugeais, c’est du sérieux plein d’humour.

C’est surtout une excellente façon d’attirer l’attention des touristes et des rieurs. Si vous vous rendez à Gilley, faites un saut au Tuyé du Papy Gaby.

Dans cet endroit où vous pourrez les salaisons et découvrir l’impressionnant « tuyé » de 18 mètres de haut où elles sont fumées.

Vous pourrez également voir s’animer les automates aux effigies de la première présidente de la République locale et du fameux Papy Gaby qui a bel et bien existé.

Cerise sur le gâteau: les habitants de la République du Saugeais jouent le jeu.

Ils se font un devoir d’accueillir les touristes avec le sourire.

Visiblement, cela ne leur demande pas vraiment d’effort: le sens de l’accueil semble spontané dans la région…

 

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>