janvier 2014
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Catégories

Etienne Krähenbül

Etienne Krähenbül

Voici quelques semaines, Olivier, un érudit grand spécialiste de la culture suisse, m’a proposé d’aller visiter une exposition à Lausanne.

Il n’est pas toujours facile de trouver du temps pour voir tout ce que l’on voudrait découvrir, mais nous avons arrêté la date d’hier.
A midi, nous nous retrouvions donc devant la porte de l’Espace Arlaud, à Lausanne, pour découvrir « Incandescence, Origine et Lumière », du sculpteur Etienne Krahenbühl.  

Au fil de l'O

Au fil de l’O

Pour moi, ça a été une surprise totale, un choc que je ne risque pas d’oublier.
L’artiste a voulu cette exposition pour ses soixante ans.
Il a vu les choses en grand: l’entièreté de l’Espace Arlaud lui est consacré…. et il a réussi l’exploit d’en occuper chaque volume.

Visiter cette exposition revient à s’engager dans un voyage extraordinaire où rien n’est figé.
Cet homme réussit le prodige de transformer du fer oxydé, matériaux lourd par excellence, en sculptures légères,  aérienne et chantantes.
Son secret?
Chaque pièce et chaque lamelle, découpées avec une précision d’orfèvre, sont suspendues par des fils dans un ordre précis.
Que ce soit pour le « Bing Bang » ou le « Temps sculpté », il compose des  oeuvres magistrales tout en mouvance, où la beauté esthétique se marie avec  un son pur de carillon aux notes multiples.
Un son inoubliable, céleste, parfait…
D’un thème à l’autre, les sculptures s’enchaînent avec une cohérence et une fluidité idéales.
Chaque pièce réserve des surprises.
Les cubes de métal dansant avec légèreté, les feuilles de tôles déchirées servant de support à des estampes sur papier révélant un monde imaginaire, les reproductions de neurones sortis d’un univers fantastique…
Les oeuvres sont faites pour être touchées… et la moindre pression entraîne une réaction une onde de mouvements et de sons.
Tout est ludique, fascinant… pour finir en apothéose avec la salle où sont installées trois oeuvres majeures: « Au fil de l’O », « Temps suspendu » et « Bing Bang ».
S’il fallait ne retenir qu’un mot pour qualifier cette exposition, je dirais qu’elle possède un pouvoir hypnotique.
Etienne Krähenbühl explique, dans le film qui est diffusé sur lui dans la première salle, que  c’est le phénomène qui l’intéresse, pas le support esthétique.
Le résultat de son travail d’une finesse et d’une précision extrêmes est incomparable.
Vous avez jusqu’au 23 février pour pouvoir découvrir cette exposition rare.
N’hésitez pas à parcourir des kilomètres pour le faire: elle vous laissera un souvenir inoubliable.
Nous avons eu le privilège de la visiter avec un ami de l’artiste, excellent connaisseur de son oeuvre.
Il nous a permis de vivre un moment magnifique!

Martine Bernier

Jusqu’au 23 février 2014 à l’Espace Arlaud, 2 bis place de la Riponne, 1005 Lausanne

  • Lundis et mardis fermés (y compris jours fériés)
  • Mercredis, jeudis et vendredis de 12h00 à 18h00
  • Samedis et dimanches de 11h00 à 17h00
  • Jours fériés de 11h00 à 17h00 sauf les lundis et mardis fériés (bâtiment fermé au public)
    Accès expositions Fr. 6.– , 4.–
    Scolaires et enfants jusqu’à 16 ans: gratuit
    ler samedi du mois: gratuit

Site d’Etienne Krähenbühl

Site des amis d’EK

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>