juillet 2017
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Catégories

Depuis quelque temps, je laissais sous-entendre que mon Capitaine étions à la veille d’un grand changement.
Aujourd’hui, je peux commencer à en parler…
Dans quelques semaines, nous quitterons la Suisse pour partir habiter en France, en Franche-Comté plus exactement, région dans laquelle sont plantées les racines de Celui qui m’accompagne, et à laquelle il est très attaché.

Quitter la Suisse après y avoir vécu quarante ans ou presque n’est pas une mince affaire pour moi.
J’ai longuement réfléchi avant d’accepter de le suivre, ai bien pesé le pour et le contre, les avantages et les inconvénients.
Comme j’aurai la chance de pouvoir continuer à pratiquer mon métier pour les médias qui m’accordent leur confiance, de revenir ponctuellement pour des rendez-vous incontournables, et que je sais que, là où nous allons, nous pourrons accueillir et loger confortablement famille et amis, la décision a été plus facile à prendre que prévu.
D’autant qu’un élément majeur pèse dans la balance…
Depuis qu’il sait qu’il va retrouver ce coin de pays auquel il est tellement attaché, mon Capitaine a au fond des yeux un éclat que je ne lui connaissais que dans les grandes occasions.
Et cela vaut pour moi tous les arguments…

Martine Bernier

4 réponses à Le grand chambardement

  • JEAN:

    C’est toujours difficile d’accepter que les personnes qu’on aime nous quittent, mais lorsqu’elles nous quittent vivantes pour d’autres terres, sur lesquelles elles seront bien, c’est plus facile.
    Très bonne suite !
    Amitié
    j. et s.

    • Martine Bernier:

      Merci, cher Jean… Nous ne partons pas très loin: c’est plus proche que Lugano, pour te donner une idée! Et vive les multiples moyens de communication qui permettent de rester en contact au quotidien avec tous ceux que nous aimons! Enfin… n’oubliez pas, tous les deux, que vous figurez parmi nos invités permanents!

  • LONNOY Daniel:

    Grande décision, mais tu en as connue bien d’autres, et celle-ci ne doit certainement pas être la plus difficile.
    La Suisse n’étant pas vos racines à l’un comme à l’autre, nonobstant les bons moments passés dans ce merveilleux pays, retrouver ses racines pour l’un de vous deux est déjà un grand motif de satisfaction.
    Que de nouvelles découvertes en vue, Ecriplume nous en tiendra certainement informés.
    Viviane doit normalement t’envoyer, quand elle en aura le temps !, une photo de Delphine et moi prise sur la Grand- Place de Mons ; elle est revenue en Belgique pour une dizaine de jours.
    Elle n’était pas étonnée de votre départ, car tu avais dû lui en toucher un mot lors de l’une de vos rencontres.
    Je vous souhaite tout le meilleur pour cette nouvelle tranche de vie à toi et ton Capitaine.
    Bien amicalement.
    Daniel

    • Martine Bernier:

      Merci pour ton message, Daniel! Oui, c’est une nouvelle aventure qui nous attend… et, comme tu le dis si bien, une nouvelle source d’inspiration pour de futurs Ecriplume, et plusieurs beaux projets à concrétiser.
      Lorsque nous nous sommes vus avec Delphine et Eric, voici quelques semaines déjà, nous avions parlé de l’éventualité pour eux comme pour nous de poser un jour nos valises ailleurs qu’en Suisse. Elle savait donc que nous y pensions…
      Gros bisous à vous deux!
      Martine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>