septembre 2017
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Catégories

IMG_0121

 

Enfant, je vivais dans une maison qui ne possédait comme extérieur qu’une petite cour dallée aménagée d’une langue de terre d’environ un mètre de large sur trois ou quatre mètres de long dans laquelle mon père avait planté quelques fleurs.
Fleurs qui malheureusement s’étiolaient en raison de la pauvreté du sol.

Je n’imaginais pas à ce moment-là que je vivrais un jour dans un lieu disposant d’un jardin que je n’ai pas encore entièrement exploré après trois semaines!
Ce n’est que tout récemment que j’ai réalisé que, du côté de l’entrée, l’allée qui le traverse est bordée par… une bambouseraie.
Elle a été plantée voici quelques années par mon Capitaine et a pris ses aises au fil du temps, jusqu’à devenir une mini forêt de bambous.IMG_0112

J’imagine les histoires qu’un enfant peut se raconter dans un tel décor…
Quant à moi, il m’arrive encore de me demander si je suis bien éveillée.

Martine Bernier

2 réponses à La bambouseraie – maison

  • JEAN:

    Petits, nous habitions un immeuble de trois appartements, disposant d’un jardin dans lequel il y avait une forêt de bambous. Je m’y perdais. J’y suis retourné plus tard. Mon Dieu, que c’était minuscule !
    Profite bien de ce jardin et de tout le « reste » !

    • Martine Bernier:

      Merci, Jean! C’est fou ce que l’image que nous avons des choses, enfants, est différente de celle que nous avions lorsque nous sommes devenus adultes… En tout cas celle-ci, sans être une forêt seigneuriale, est de belle taille… Un rêve…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>