Catégories

 

250454_orig

 

Quand j’étais enfant, jouer aux billes était considéré comme une activité de garçons.
Ce qui tombait plutôt bien: cela ne m’attirait pas.
En revanche, j’aimais bien détailler les « agates », celles qui avaient un coeur de couleur. billes-7
Pour avoir eu l’occasion de voir le travail des souffleurs de verre, j’imaginais bien que c’était à eux que devait être confié la tâche de réaliser les billes les plus sophistiquées… mais je n’imaginais pas comment ils arrivaient à « faire entrer » ces vagues élégantes au coeur du verre.
Par curiosité, j’ai cherché et trouvé une vidéo qui suit le travail de l’artisan réalisant ces petites merveilles.
Comme je l’ai fait pour les mines dans les crayons, je partage ici mon nouveau savoir…

Quant  à moi, les billes n’ont pas tout à fait disparu de mon univers.
Il y a longtemps, quelqu’un m’a offert un jeu de solitaire provenant d’un pays s-l225d’Afrique, si ma mémoire est bonne.
Un jeu identique à celui ci-contre.
De déménagement en déménagement, il m’a suivie et continuera  à le faire… sans que je perde la moindre bille!

 

Martine Bernier

 

 

Une réponse à Les billes artisanales: des oeuvres d’art…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *