décembre 2018
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Catégories

L’hiver n’est pas la saison que je préfère.
Je la sais utile pour permettre à la végétation de se reposer, mais voir le jardin en veille et mes animaux déprimés par la météo ne me fait pas plaisir.
Je rêve de retrouver la magie du printemps et des arbres en fleurs.
Mais comme ce n’est pas pour demain, je fais donc comme tout le monde: je prends mon mal en patience.
Et pour cela, j’essaie de voir le bon côté des choses.
Comme le fait que c’est durant cette saison de dormance que se plantent les rosiers qui fleuriront l’année suivante, par exemple.
Et puis, il  y a les parfums….
Je voue un amour fidèle aux parfums des fleurs de printemps.
Mais il en est un qui commence toujours à apparaître en hiver, et que je trouve irrésistible.
Discrètement, ces derniers jours, mon Capitaine a disposé des petits pots contenant des bulbes dans la véranda.
Les jours ont passé et, un matin, j’ai été happée par le délicieux parfum des jacinthes. 
Elles fleurissent les unes après les autres et baignent la pièce dans ce parfum enivrant qui séduisait déjà la Pompadour et Joséphine de Beauharnais.

Vous connaissez sans doute la légende liée à cette fleur?
Dans la mythologie grecque, Apollon et Hyacinthus étaient amis. Alors qu’ils jouaient au lancer du disque, Zéphir, dieu des Vents, jaloux de cette amitié, souffla depuis l’Ouest, et fit en sorte que le disque atteigne Hyacinthus à la tête, le tuant sur le coup.
Apollon, rempli de tristesse, créa les jacinthes du sang versé, s’assurant ainsi du souvenir toujours présent de son ami. 

Les fleurs qui ont fleuri dans la maison sont ensuite enterrées dans le jardin.
J’espère donc y voir refleurir les spécimens de l’année précédente d’ici quelques semaines…

Martine Péters (Bernier)

2 réponses à Le parfum de l’hiver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *