Catégories

Catégories

Dans la semaine, alors que j’étais seule à la maison avec mes Mogwaïs, j’entends un bruit étrange provenant de la région du hall d’entrée ou de mon bureau.
Cela ressemblait au tintement de deux verres en cristal. 
Ou du moins… c’est ce que j’ai cru reconnaître car Pomme et Kali, en bonnes demoiselles bichons havanais qu’elles sont, ont activé la case « chiens de garde » et ont aussitôt aboyé en entendant ce bruit insolite qui, selon elles, représentait sans doute un danger potentiel.
Quelques minutes plus tard, alors que le calme était revenu, le son s’est à nouveau fait entendre. 
Et le même scénario s’est reproduit: impossible pour moi de le localiser car les aboiements ont repris illico.
Cela a recommencé plusieurs fois jusqu’à l’arrivée de mon Capitaine auquel j’ai raconté ma mésaventure.
Il a tendu l’oreille… mais, bien entendu, le bruit n’a pas repris.
Un ou deux jours après, alors qu’il était dans le jardin et moi à l’intérieur, l’épisode s’est répété: un tintement cristallin, indéfinissable en raison de la rédaction de Pomme et Kali, très agacées.
Quand notre Grand Homme est rentré, je lui ai fait mon rapport. 
Et cette fois, alors que nous étions tous dans le hall à guetter… le bruit a à nouveau retenti, devant lui.
Il paraissait clair qu’il provenait bien du hall. 
Et mon Capitaine a perçu un élément qui m’avait échappé: il a eu l’impression qu’il s’agissait d’une note provenant d’un rouleau de boîte à musique.
Nous sommes restés dans le hall, interdisant aux Mogwaïs de s’exprimer.
Mais cette fois, j’avais une piste: s’il n’y a pas de  boîte à musique dans cette partie de la maison, certains livres pour enfants qui s’y trouvent sont dotés d’une puce qui permet de jouer des extraits musicaux.
Lorsque, par chance, le son a retenti, j’ai eu la certitude qu’il provenait bien d’un livre. 
Et, en cherchant mieux… j’ai découvert qu’il s’agissait de Casse-Noisette.
Mon cher Casse-Noisette…
Je l’ai pris triomphalement et l’ai changé de place, le posant au salon, dans la bibliothèque.
Depuis, il s’est assagi.
Il ne chante que lorsque je l’y invite…

MP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *