Quand les éléments s’en mêlent!

Il faut bien l’avouer: le quotidien que  nous vivons chez nous depuis bientôt une semaine n’est pas facile.
Mon Capitaine se remet tranquillement du corona, et je m’efforce d’être à la hauteur de la tâche même si, avouons-le, mes réserves d’énergie ne sont pas inépuisables.
Sans compter qu’il arrive que les éléments et la technologie se liguent contre moi pour me jouer des tours à leur façons.
Mercredi midi.
Je faisais cuire quelque chose dans une poêle.
Et comme la cuisine n’est pas mon passe-temps favori, je m’appliquais pour éviter les éventuelles catastrophes.
Hotte allumée, je tournais et retournais la viande dans du beurre avec application.
Ce qui n’a pas empêché une légère fumée de se dégager de la poêle.
Je n’y avais même pas fait attention lorsque, soudain, des sifflements stridents nous ont déchiré les oreilles.
L’un des détecteurs-alarme incendie de la maison avait eu le nez plus fin que moi et me le faisait savoir à grands cris.
J’ai couru au salon pour voir comment éteindre cette drôle de bête, et j’ai fini par y arriver en faisant de gracieux petits bonds de kangourou, armée d’une bouteille vide me permettant de presser le bouton situé au centre de l’appareil.
La journée s’et écoulée au diapason.
Le soir, quand enfin je me suis couchée, j’ai murmuré à Pomme, avant de m’endormir:
Décidément, en ce moment, c’est la totale… il ne manquerait plus qu’il neige, tiens…

Bingo! Ce jeudi matin… tout était blanc!


par

1 réflexion sur “Quand les éléments s’en mêlent!”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.