Paroles de Capitaine

L’expérience m’a appris qu’avec un chien comme avec un enfant, mieux vaut être attentif à tout pour éviter toute situation dangereuse.
Lorsque Pomme avait avalé… une mâchoire de hérisson alors que j’avais le dos tourné, l’issue aurait pu être fatale si je n’avais pas eu un excellent vétérinaire qui a pu l’opérer en urgence de l’occlusion intestinale qui a suivi.
Bref, Pomme et Kali n’ont le droit de sortir au jardin longuement que si je suis là pour les surveiller.
Mon Capitaine étant pris par les travaux de jardin, il est moins vigilant que moi et sait que je préfère être présente pour éviter tout problème.
Mais il aime tellement avoir Kali auprès de lui que, souvent, il passe outre… ce qui me fait friser la panique lorsque je réalise qu’elle a disparu et qu’il ne sait plus où elle est.
Mardi, le voyant sortir d’un pas décidé, j’ai appelé Kali… qui n’était plus ni dans la maison ni dans la véranda.
Je suis donc sortie à mon tour:
– Tu sais où est Kali? 
– Non… elle doit être quelque part par là.
Le « quelque part pas là » ne me suffisant pas, j’ai cherché et appelé Demoiselle Bébé Mogwaï jusqu’à ce qu’elle réapparaisse, sortie d’un endroit où elle ne doit pas aller.
Rassurée, je me suis approchée de mon Capitaine, lui ai passé les bras autour du cou et lui ai dit:
– Je te trouve très… désobéissant.
Il m’a adressé un regard amusé et un sourire ravageur, et m’a répondu:
– Et moi, je trouve ton analyse très… pertinente!

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.